Commande du numéro du magazine Univers Habitat

Pour commander le numéro, remplissez le formulaire ci-dessous :

Numéro 25 :

Edito :

Allô ? James ? Quelle nouvelle ? Tout va très bien, Mme La Marquise. Tout va très bien… En effet, après sept années difficiles, tous les marchés semblent vouloir repartir et frémissent d’une nouvelle énergie. Pourtant il faut que l’on vous dise. On déplore un tout petit rien… De nombreuses entreprises ont péri, faute de ne pas avoir su anticiper et s’adapter, ouvrant à d’autres des opportunités. Dans la loi de la nature les plus fort mangent les plus faibles, et dans notre vie économique les règles sont les mêmes, à quelques exceptions près. Comme en témoigne, la surenchère que se livrent Conforama et Fnac pour obtenir Darty. Jusqu’où sont-ils capables d’aller, sachant que l’enseigne est déjà valorisée à plus de 1 Mds ? Les pronostics sont ouverts, mais Steinhoff (propriétaire de Conforama), reste favori en moyens et volonté. Tant que la course n’est pas finie, rien n’est joué ! Steinhoff ne seraitil pas en train de pêcher par excès de gourmandise, en se positionnant aussi sur la reprise du groupe Cauval, industriel de la literie française, avec un portefeuille de marques prestigieuses et 2500 salariés ? Il est vrai que l’idée est cohérente, puisque Conforama est le 1er vendeur de literies en France. Voilà deux opérations, qui si elles réussissent pour le groupe Steinhoff, viendront profondément modifier, côté scène, la distribution en électroménager, électronique grand public et literie, et côté coulisses, les négociations commerciales avec les fournisseurs. La surenchère de l’offre dans un marché où les marges sont déjà fort mises à mal, risque d’entrainer d’autres recherches de rentabilité, et impacter probablement les forces vives des entreprises. N’en déplaise à l’intersyndicale de Darty, qui voit dans le projet de Conforama, une solution plus en phase avec les attentes du personnel, que celui de rapprochement avec la Fnac. Pendant ce temps, à l’ombre des géants, les indépendants et leurs groupement rentrent dans de nouvelles dynamiques. On pense à Gitem qui rejoint GPDIS et son enseigne Pulsat, à Bricorama qui veut accélérer son développement par la franchise ou Gamm Vert, qui veut devenir le Picard ou le Décathlon du commerce de proximité du secteur… A noter, le cas du distributeur UBALDI, qui dans le sud de la France, parvient à damer le pion à Darty, par la force et la volonté d’un seul homme, Walter Ubaldi. Son projet d’un multi store de 7500 m2 sur Nice, prouvera qu’un autre modèle de distribution existe et qu’en plus, il reçoit les félicitations des consommateurs ! Bref, le marché de l’équipement de la maison n’est pas un long fleuve tranquille. Bonne Lecture Laurent Dollez Directeur de la publication & de la rédaction.

* champs requis
copyright© 2017 | Site : JCD.web