Tip Tap Top, récompensé

Théo Sauzon de l'Université Claude Bernard de Lyon, remporte en France le concours d'inventivité du James Dyson Award 2014, avec son projet Tip Tap Top.

publié le Vendredi 19 Septembre 2014

Précédente Suivante
Le concours d'inventivité James Dyson Award a récolté cette année en France 65 projets d'étudiants en design et ingénierie. Le jury national, composé d'ingénieurs, de directeurs artistiques et d'un journaliste, a rendu son verdict : c'est Tip Tap Top qui remporte l'étape nationale.
Tip Tap Top et 4 autres meilleurs projets français sont désormais en lice pour remporter le prix international.Pour créer Tip Tap Top, Théo Sauzon est parti d'une réflexion:
Comment apprendre aux jeunes enfants à se laver les mains ?
Lorsque les jeunes enfants se lavent les mains, il n'est pas rare de constater qu'ils oublient bien souvent d'éteindre le robinet lorsqu'ils se savonnent les mains, ou après s'être lavé les mains. Qu'ils ne se lavent pas les mains correctement et ne délogent donc pas totalement les bactéries.
"Mon but était d'inventer un appareil capable de faire réaliser aux enfants l'importance de l'hygiène des mains, tout en rendant cette tâche amusante. Je souhaitais également que ma solution soit respectueuse de l'environnement pour éviter de gâcher notre première ressource naturelle." Théo Sauzon de l'Université Claude Bernard - LyonLa goutte Tip Tap Top apporte une solution hygiénique, économique et ludique à ces problématiques:
Tip Tap Top est un outil original à fixer sur un robinet. Il apprend aux enfants à se laver les mains d'une façon efficace et amusante, réduisant ainsi les pertes d'eau jusqu'à 70%, tout en leur apprenant à se laver les mains hygiéniquement.
Le principe de Tip Tap Top se base sur la récupération de l'énergie contenue dans l'eau sous pression. Actuellement, cette énergie est perdue à chaque ouverture de robinet car non utilisée.
Théo Sauzon a souhaité miser sur cette énergie : grâce à elle, les composants électroniques présents dans l'appareil fonctionnent de manière autonome. Tout d'abord, le haut-parleur émet des instructions sur un ton jovial qui guident les enfants durant leur lavage des mains. Ils suivent ainsi un protocole ludique et efficace, étape par étape, du savonnage au séchage. Le capteur infra-rouge et l'électrovanne contrôlent le flux d'eau pour n'utiliser que la quantité d'eau nécessaire à un lavage de mains. Une fois le lavage effectué, il se met automatiquement en veille et l'eau arrête de s'écouler.
Tip Tap Top permet à l'usager d'économiser sa consommation d'eau par rapport à un robinet standard. De plus, la turbine présente dans le corps de Tip Tap Top produit suffisamment d'énergie pour garantir un bilan énergétique positif. Il n'a donc par conséquent pas besoin d'être rechargé et peut rester en veille pendant plusieurs mois. Tip Tap Top a été conçu pour s'adapter à tous types de robinetterie. Son inventeur, Théo Sauzon, remporte la somme de 2500€ pour poursuivre le développement de son projet. Celui-ci a aussi la chance de passer en seconde étape du concours, pour peut-être gagner la somme de 37 500€.Les 4 autres projets français finalistes, toujours en lice pour la seconde étape du concours sont :
  • Nube – Marie Guyon - ENSAAMA

Comment récolter de l'eau douce lorsque la pluie ne tombe pas ?
Nube est un système de « piège à nuage nomade » qui permet de convertir le brouillard en humidité potable. Il permet de bénéficier d'une centaine de litres par jour de manière autonome.
  • Zephyr - Julie Dautel, Cédric Tomissi, Karen Assaraf – ENSAD, ENSAD, Télecom Paris Tech

Comment produire de l'énergie dans les zones ayant subi une catastrophe naturelle ? Zéphyr est un ballon photovoltaïque qui capte l'énergie solaire en hauteur pour la ramener au sol et permet ainsi de se substituer aux groupes électrogènes traditionnels.
  • Jiko – Micaella Pedros – ENSAAMA

Comment optimiser l'installation de fours solaires en Afrique ? Jiko est cuiseur solaire répondant au faible succès des fours solaires en Ouganda. Le défi a été de réutiliser ces outils existants et de les transformer pour s'adapter aux traditions des Ougandais.U-Flex Compress - Julian Loïs & Inès Le Bihan – EDNAComment stopper une hémorragie lorsque l'on est seul ?
U-flex est un dispositif d'urgence, anti-hémorragie, utilisable d'une seule main. Il permet d'agir rapidement lorsqu'une personne saigne abondamment dans un lieu isolé.Informations complémentaires
Le lauréat international du James Dyson Award remportera 37 500€ afin de l'aider à développer son projet. Son école recevra quant à elle 12 500€ pour soutenir l'enseignement du design et de l'ingénierie.
Les deuxième et troisième prix recevront chacun 6 000€. Ils seront tous les trois annoncés en novembre.
Retrouvez tous les projets ayant concouru cette année au James Dyson Award sur le site: www.jamesdysonaward.org

marque de l'article :
  • Dyson


article par la rédaction

contactez la rédaction

Restez informé sur les articles correspondants à la marque :

Les commentaires de l'article

laissez le premier commentaire sur cet article
Laissez-nous votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous :
indiquez votre Nom, Prénom ou Pseudo | 50 caractères maximum
adresse email au format xxxx@xxxxx.xx | 75 caractères maximum
* champs requis

à la une du marché blanc brun

Reportages vidéos Blanc Brun

copyright© 2020 | Site : JCD.web