[ distribution ] Forte croissance des résultats du 1er semestre pour Fnac Darty

Enrique Martinez, Directeur général de Fnac Darty, a déclaré : « Les résultats du premier semestre sont très solides et reflètent à la fois la qualité de l’exécution de l’intégration de Fnac et Darty, et la robustesse du modèle commercial de nos deux enseignes. Dans la continuité de la stratégie initiée par Alexandre Bompard, le Groupe va poursuivre son développement pour renforcer son offre omnicanale, l’expansion de son parc de magasins et sa diversification. »

publié le Mercredi 26 Juillet 2017

Précédente Suivante

En effet, Fnac Darty peut se féliciter de la bonne dynamique de son chiffre d’affaires :

  • Base de comparaison élevée liée au changement de norme de télévision numérique en France en avril 2016
  • Chiffre d’affaires Pro Forma à 3 216m€ : -2,7% en réel sur le semestre. Croissance de +2,1% au premier semestre 2017 par rapport à 2015
  • Accélération de la dynamique au deuxième trimestre
  • Mais aussi, des progrès rapides de l’intégration Fnac Darty : 43M€ de synergies générées à fin juin 2017
  • Des résultats opérationnels courants pro forma en forte progression : + 30 M€ par rapport au premier semestre
  • D’un Cash-Flow conforme aux attentes, impacté par la saisonnalité et les historiques élevés.

 

CHIFFRES CLES PRO FORMA

(en millions d’euros) S1 20161 S1 2017 Variation

Chiffre d'affaires3 3 304 3 216 -2,7%

Var. comparable2 -2,4%

Résultat opérationnel courant 3,6 33,9 +30m€

Cash-flow libre opérationnel -222 -265 -43m€

1 Pro forma : Prenant en compte l’entrée de Darty dans le périmètre de consolidation à partir du 1er janvier 2016

2 Données comparables : excluent les effets de change, les variations de périmètre, les ouvertures et fermetures de magasins

DERNIÈRE ACTUALITE EN DATE DU 26 juillet 2017

Artémis a conclu un accord de cession de sa participation au capital de Fnac Darty à CECONOMY (Metro)

Artémis a conclu ce jour un accord de cession à CECONOMY portant sur les 6 451 845 actions ordinaires représentant une participation d’environ 24,33% du capital de Fnac Darty au 30 juin 2017, qu’elle détient dans le capital de Fnac Darty. Après avoir été soutenue par Artémis depuis son introduction en bourse en 2013, l’équipe dirigeante de Fnac Darty va bénéficier de l’appui de CECONOMY, en tant qu’actionnaire de référence, pour poursuivre le déploiement de sa stratégie. La finalisation de l’opération, qui est notamment soumise à la réalisation de conditions réglementaires, est actuellement prévue d’ici la fin du mois d’août 2017. CECONOMY aura la possibilité de proposer au Conseil d’administration de Fnac Darty, la nomination de trois administrateurs.

Jacques Veyrat, Président du Conseil d’administration Fnac Darty : « Au nom de tous les collaborateurs de Fnac Darty, je tiens à remercier la famille Pinault pour le soutien sans faille qu’elle a apporté à nos enseignes, et à la Fnac en particulier depuis de nombreuses années. Sans eux, notre Groupe ne serait pas ce qu’il est devenu aujourd’hui. Je me félicite également de l’arrivée de notre nouvel actionnaire CECONOMY, qui sera un appui pour le développement de notre Groupe. »

Enrique Martinez, Directeur Général Fnac Darty : « Au moment où Fnac Darty a posé les fondations de son nouveau Groupe, a mis en place sa gouvernance, enregistre des résultats solides et où l’intégration entre Fnac et Darty progresse rapidement, nous saluons l’arrivée d’un nouvel actionnaire souhaitant soutenir et accompagner la stratégie mise en place par notre Groupe et les équipes qui la portent. »

François-Henri Pinault, Président du Conseil d’Administration d’Artémis : « Au cours de ces dernières années, Artémis a apporté à Fnac Darty un soutien indéfectible dans la transformation en profondeur de son modèle pour lui permettre de devenir un acteur incontournable de son secteur et jouer un rôle de premier plan en Europe dans les prochaines années. Fnac Darty n’a jamais été aussi solide et nous sommes fiers d’avoir accompagné, aux côtés de ses équipes et des autres actionnaires, son repositionnement et son développement. Avec l’arrivée à son capital d’un partenaire stratégique de renom, le Groupe franchit une nouvelle étape et disposera de moyens renforcés pour accélérer la mise en oeuvre de sa stratégie de croissance. »

Pieter Haas, Président, Directeur général de CECONOMY : « Cet investissement financier dans Fnac Darty est une opportunité unique pour CECONOMY. Premièrement, il nous offre une exposition au marché français et au segment de l’électronique grand public, tous deux particulièrement dynamiques. Deuxièmement, il répond à notre ambition de renforcer notre position en tant que plateforme européenne leader des activités, des marques et des concepts d’électronique grand public. Cette opération intervient idéalement au moment où CECONOMY devient un groupe indépendant juste après sa scission avec METRO GROUP. L’équipe de direction de Fnac Darty, dirigée par Enrique Martinez et Matthieu Malige, a mené avec succès l’intégration de Fnac et Darty, en créant un acteur solide, particulièrement apprécié des consommateurs européens. Notre investissement dans le groupe nous permettra d’être associés au succès de Fnac Darty. »

FAITS MARQUANTS DU PREMIER SEMESTRE

Chiffre d’affaires solide au premier semestre et accélération de la dynamique au deuxième trimestre

  • Le chiffre d’affaires pro forma1 de Fnac Darty s’établit au premier semestre à 3 216m€, en recul de -2,7% en réel et -2,4% en données comparables2 par rapport à 2016.
  • La base de comparaison élevée, liée au changement de norme de télévision numérique en France au cours du premier semestre de l’année dernière, masque la solidité des performances du Groupe depuis le début de l’année 2017. Le chiffre d’affaires pro forma est en croissance de +2,1% par rapport au premier semestre 2015 et de +1,2% par rapport à 2016 hors segment télévision.
  • Au deuxième trimestre, le chiffre d’affaires pro forma s’établit à 1 541m€ en recul de -2,6%, en réel et -2,3% en données comparables2 par rapport à 2016.
  • Le chiffre d’affaires du deuxième trimestre 2017 marque une très nette progression sur deux ans, tant en France et Suisse (+3,9%) qu’au niveau du Groupe (+3,5%). En France, hors segment télévision, le chiffre d’affaires est en croissance sur les deux enseignes Fnac et Darty. Le Groupe a tiré parti de la croissance du marché de la téléphonie et du lancement de nouveaux produits, en particulier sur le segment du jeu vidéo. Les ventes de produits éditoriaux restent en retrait, compensées par la croissance de l’électroménager dont les parts de marché continuent de progresser. Le petit électroménager a bénéficié des effets de la vague de chaleur au mois de juin.

En Péninsule Ibérique, la pression concurrentielle reste forte impactant la croissance en Espagne. Le Portugal affiche une croissance soutenue. Sur la zone Benelux, la Belgique affiche de solides performances. Les Pays-Bas sont quasiment stables sur le trimestre, le plan de redressement des opérations commençant à porter ses fruits.

La croissance du canal web a été soutenue sur le semestre, portée par les très bonnes performances du modèle omnicanal et le développement des marketplaces. Le Groupe a poursuivi l’expansion de son réseau au cours du deuxième trimestre. Au total, 32 nouveaux magasins ont ouvert en 2017

Progression rapide de l’intégration Fnac Darty

Le semestre est marqué par une avancée rapide de l’intégration Fnac Darty portant le montant des synergies déployées depuis le début de l’intégration à 43m€ dont 34m€ au premier semestre 2017 et 9m€ en 2016.

  • Sur le plan des synergies de coûts, les négociations annuelles avec les fournisseurs se sont conclues positivement. La renégociation des contrats d’achats indirects (frais généraux et prestations de services) s’est poursuivie en capitalisant sur la nouvelle dimension du Groupe.
  • La convergence des systèmes IT progresse conformément au plan de marche. Les chantiers structurants d’optimisation logistique ont également progressé avec notamment le transfert en cours de l’entrepôt Wissous 2, et les livraisons à domicile de certaines catégories de produits FNAC qui sont déjà opérées par Darty.
  • Le Groupe a présenté fin juin le projet de nouvelle organisation pour ses fonctions siège en France, après celui de la Belgique présenté au premier trimestre et celui de Londres fermé en 2016.
  • Sur le plan des synergies commerciales, le Groupe a poursuivi ses initiatives entre les deux enseignes, avec le lancement des premiers shop-in-shop Darty au sein de magasins Fnac et réciproquement.
  • L’ouverture du premier magasin à double enseigne Fnac Darty, en franchise à Biganos, a permis d’investir un nouveau potentiel de développement pour le Groupe. La refonte des plateformes des marques Fnac et Darty a également été engagée, permettant de consolider la complémentarité des deux enseignes, avec un premier déploiement sur les soldes d’été de la nouvelle identité visuelle de Darty.
  • Enfin, les deux enseignes ont poursuivi leurs efforts de développement des services (notamment abonnements, assurances, garanties, service après-vente), véritable axe de différentiation pour le Groupe. Les échanges entre enseignes se sont poursuivis, ils permettent d’étendre les bonnes pratiques commerciales.

1 Pro forma : Prenant en compte l’entrée de Darty dans le périmètre de consolidation à partir du 1er janvier 2016

2 Données comparables : excluent les effets de change, les variations de périmètre, les ouvertures et fermetures de magasins

Poursuite de la construction du nouveau modèle Fnac Darty

Progrès rapide de l’offre e-commerce et renforcement de l’omnicanal

Fnac Darty a poursuivi le développement de ses activités e-commerce grâce à une très bonne performance de ses plateformes digitales. Les marketplaces du Groupe ont poursuivi leur essor et sont en croissance de plus de 50% sur le semestre. La complémentarité entre réseau physique et plateformes e-commerce s’est à nouveau illustrée sur le semestre, la part des ventes omnicanales continuant sa progression. Le Groupe a poursuivi les développements techniques, améliorant l’efficacité de ses sites et de ses applications mobiles.

Expansion soutenue et succès de la franchise

Le rythme d’expansion est resté très soutenu sur le semestre avec l’ouverture de 32 magasins, dont 21 en franchise. La Fnac a ouvert 6 magasins sur le semestre, dont 5 en France. Darty a ouvert 25 magasins sur la période, dont 18 en France. A fin juin 2017, Fnac Darty dispose d’un parc de 689 magasins dont 479 en France. Le Groupe continue son expansion dans de nouveaux territoires en s’appuyant sur l’expertise de partenaires locaux, avec notamment l’ouverture au premier semestre d’un second magasin au Qatar, d’un magasin à Douala au Cameroun et d’un magasin à Brazzaville au Congo. La dynamique d’expansion se poursuivra au second semestre principalement au travers d’ouvertures de magasins en franchise, le Groupe devrait ainsi dépasser son objectif d’ouvertures de 50 magasins en 2017.

PERFORMANCE OPERATIONNELLE DU SEMESTRE

Résultats en forte croissance

Le taux de marge brute s’établit à 30,9% en croissance de 107 points de base, tiré par les deux enseignes grâce aux premiers effets des synergies, au développement des services et au bon contrôle des investissements commerciaux.

Le déploiement des synergies s’est poursuivi atteignant 34m€ sur le semestre et 43m€ depuis le début de l’intégration. La dynamique d’amélioration de l’efficacité opérationnelle et de réduction des coûts est restée soutenue.

Le résultat opérationnel courant a ainsi augmenté de 30m€ par rapport au premier semestre 2016 pour atteindre 33,9m€. Retraitée de l’impact des plus-values de cessions immobilières réalisées en 2016 (7m€), la progression du résultat opérationnel courant du premier semestre 2017 est de +37m€.

Les charges non récurrentes s’élèvent à -21,9m€ sur le semestre et sont principalement liées aux coûts de mise en place des synergies et des plans de performances.

Avec un résultat financier qui s’établit à -22,2m€ et une charge d’impôts de -4,9m€, le résultat net des activités poursuivies est de -15,1m€.

Le résultat net des activités non poursuivies de -88,1m€ reflète la cession de Fnac Brésil à Livraria Cultura, annoncée le 19 juillet 2017, incluant l’apurement des pertes historiques cumulées et le montant de la recapitalisation s’élevant à 36m€.

Analyse de la performance du semestre par segment de reporting

France-Suisse

Le chiffre d’affaires du segment France-Suisse est en recul de -3,3% sur le semestre (-2,8% en données comparables1) et en progression de +2,8% par rapport à 2015. Hors segment télévision, dont les ventes du premier semestre 2016 avaient été tirées par le changement de norme de télévision en France, la progression du chiffre d’affaires est de +1,4% sur le semestre. Le e-commerce a poursuivi sa dynamique avec notamment une croissance à deux chiffres des ventes de Fnac.com et une marketplace en forte croissance chez Darty. Le résultat opérationnel courant est en forte croissance à 32,4m€ contre 4,9m€ au premier semestre 2016. La marge opérationnelle s’élève à 1,3%, en croissance de +1,1pt.

Péninsule Ibérique

Les ventes de la Péninsule Ibérique sont quasi-stables sur le semestre (-0,4%) et en progression de +1,1% en données comparables1, malgré la forte intensité concurrentielle dans les deux pays. Le Portugal affiche une performance commerciale satisfaisante. En Espagne, l’activité a montré une bonne résistance, avec une forte croissance des ventes internet, ainsi que de nouvelles initiatives commerciales comme l’introduction du petit électroménager. Le résultat opérationnel courant de la zone s’établit à 2,4m€, en croissance de 1,2m€ par rapport à 2016.

Benelux

Le chiffre d’affaires du Benelux est quasi-stable sur la période (-0,4%). En Belgique, l’activité est en croissance sur le semestre tirée notamment par une belle performance des produits blancs ainsi que de la téléphonie. Les sites e-commerce affichent une croissance à deux chiffres et le développement du réseau de magasins dédiés à la cuisine est très satisfaisant. Aux Pays-Bas, dans un contexte commercial toujours tendu, le Groupe a poursuivi le déploiement de son plan de transformation. Le résultat opérationnel courant du Benelux est en progression et s’établit à -0,9m€ sur le semestre.

STRUCTURE FINANCIERE

L’endettement financier net du Groupe s’élève à 503m€ au 30 juin 2017 contre 207m€ au 31 décembre 20162. La variation de l’endettement résulte pour l’essentiel du cash-flow libre opérationnel négatif sur la période, en raison de la saisonnalité habituelle de l’activité du Groupe.

Sur le premier semestre, le cash-flow libre opérationnel s’est élevé à -265m€, contre -222m€ en 2016. Retraité de l’impact des produits de cessions immobilières (13m€), le cash-flow libre opérationnel était de -235m€ en 2016.

L’évolution par rapport à 2016 provient de la variation du besoin en fonds de roulement du fait d’une base historique élevée liée à un niveau d’activité plus important en 2016 (effet TV) et de la mise en place en 2016 de projets d’optimisation sur le périmètre Darty. De plus, la réduction des délais de paiement aux Pays-Bas a eu un impact négatif sur le cash-flow du premier semestre 2017.

Au 30 juin 2017, le montant de la trésorerie et équivalents de trésorerie s’élevait à 359m€, la ligne de crédit revolving de 400m€ était non utilisée.

1 Données comparables : excluent les effets de change, les variations de périmètre, les ouvertures et fermetures de magasins

2 Retraité de l’évaluation définitive des actifs et passifs identifiables de Darty pour 1m€

CONCLUSION ET PERSPECTIVES

Dans des marchés peu porteurs au premier semestre 2017, le Groupe a démontré la solidité de son modèle et la bonne dynamique de l’intégration entre Fnac et Darty.

Le 2ème semestre 2017 retrouvera une base historique plus normative. Le Groupe poursuivra l’exécution rapide du plan de synergies et la transformation de son modèle opérationnel et commercial. La dynamique d’expansion se poursuivra au second semestre principalement au travers d’ouvertures de magasins en franchise, le Groupe devrait ainsi dépasser son objectif d’ouvertures de 50 magasins en 2017.

Le Groupe réaffirme son objectif de 130m€ de synergies à fin 2018, dont au moins la moitié à fin 2017.

 


marque de l'article :
  • Fnac darty


article par la rédaction

contactez la rédaction

Restez informé sur les articles correspondants à la marque :

Les commentaires de l'article

laissez le premier commentaire sur cet article
Laissez-nous votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous :
indiquez votre Nom, Prénom ou Pseudo | 50 caractères maximum
adresse email au format xxxx@xxxxx.xx | 75 caractères maximum
* champs requis

à la une du marché blanc brun

Reportages vidéos Blanc Brun

copyright© 2019 | Site : JCD.web