[ salon ] LE SALON DU VÉGÉTAL : vecteur de solutions pour toute la filière

Le Salon du Végétal, l’évènement annuel de la filière, installe avec la thématique choisie, « De nature conviviale », cette 33e édition dans la notion de partage au sens large. Déclinée sur l’ensemble du salon, elle est l’occasion de mettre en lumière les initiatives innovantes et inédites,
et soutenir les énergies communes à l’ensemble de la profession. A ce titre, le Salon du Végétal se renouvelle avec une nouvelle identité graphique pour accompagner le développement des 4 pôles : Production, Paysage, Distribution et Fleuristerie, et optimise l’aménagement des halls, pour apporter plus de fluidité entre tous les secteurs de la filière.

publié le Mardi 29 Mai 2018

Précédente Suivante

La 33ème édition du Salon du Végétal prend lieu et place cette année encore au parc des Expositions de La Beaujoire à Nantes les 19, 20 et 21 juin, proposant un nouveau regard sur l’évènement, comme salon multi-spécialistes. En effet, après avoir en 2017 pris l’initiative
de s’installer dans un nouveau parc des expositions à Nantes et une nouvelle période, juin, le salon prend un nouveau tournant. Véritable plateforme de rencontres et d’échanges, le Salon du Végétal vient remettre en lumière pendant 3 jours, tous les acteurs de sa filière, comme le rappelle son nouveau logo. La notion de végétal y reste très forte, mais prend une vision transversale de toute la filière, avec l’intégration des 4 pôles, que sont : Production, Paysage, Distribution, Fleuristerie.


Un aménagement optimisé des halls
Plus de 600 entreprises et marques exposantes, dont 25 % d’internationaux (vs 2017), se tiennent prêtes pour présenter à 10 000 visiteurs professionnels qualifiés (édition 2017) leurs toutes dernières
nouveautés plantes, produits, services et offres commerciales. Afin de permettre à tous d’expérimenter et appréhender en réel toutes ces nouveautés, le Bureau Horticole Régional (BHR organisateur) ont apporté plusieurs modifications, dont une signalétique plus dynamique, pour plus de fluidité entre les différents pôles du salon. Le pôle Paysage a déménagé du hall Grand Palais pour une partie du hall 2 et l’intégralité du hall 3. De même, l’espace en extérieur de démonstrations de matériels a été agrandi. Le pôle Distribution investi le Grand Palais et une partie du hall 2. Le pôle Production implanté dans le hall XXL a modifié l’implantation de ses stands pour plus d’efficacité et une mise en scène paysagère avec des espaces de convivialité et des mises en avant de jeunes plants le relie aux autres halls du salon.


Animations et mises en scène au service des tendances, innovations et emploi
Le commerce évolue pour répondre aux nouvelles attentes des consommateurs et les évolutions de société, et l’univers du jardin et du végétal n’échappe pas à la règle. Théâtralisations magasins et
vitrines, conceptions paysagères, merchandising, démonstrations, digitalisation … autant de tendances qui touchent le point de vente et le commerce. Corners, rayons, solutions et informations, seront largement proposés par pôles dans chacun des halls et largement développés dans les espaces conférences. On pense notamment à l’Îlot Jeunes Plants, qui bénéficie
d’une visibilité renforcée et intègre des espaces de détente et convivialité, en concordance avec le thème « De nature conviviale » ; le nouveau concept store, la « boutique concept fleuristes » situé dans le pôle Fleuristerie (hall 1) permet de découvrir en avant-première la boutique de l’artisan fleuriste français de 2020. Divisée en deux parties, la boutique propose une partie en libre-service pour le client et une partie, « le bar à fleurs », qui met l’artisan au coeur de la relation client (ses gouts et son budget) ; l’espace jardin connecté qui présente les toutes dernières innovations
en objets connectés et solutions digitales pour le jardin : robots de tonte, éclairage
maîtrisé, irrigation contrôlée, gestion raisonnée.... Enfin, le Corner distribution, qui lui propose une théâtralisation de l’offre des exposants, inspirée des dernières tendances en merchandising. Il est à noter qu’un pôle Formations/Emplois qui cible tous les métiers de la production, du paysage, du commerce, de la distribution et de la fleuristerie a un espace dédié hall 3. De nombreuses écoles, lycées professionnels, CFA, MFR, APECITA, agences intérims, cabinets de recrutement, groupements d’employeurs… y sont présents.


Des actions pour accroître l’internationalisation du salon
En 2018, le Salon du Végétal a souhaité rejoindre Promosalons, un réseau dédié à la promotion internationale des salons professionnels français, mettant en exergue son engagement à l’international, notamment à travers le visitorat et les exposants étrangers du salon (25 % vs 2017. L’appui de ce réseau de 80 pays va permettre de développer les actions à l’étranger, conduites notamment sur l’Allemagne. Une délégation de journalistes étrangers sera présente au Salon du Végétal (Pologne, Allemagne, Russie, Royaume-Uni, Indonésie...). Ils visiteront le salon sur deux
jours puis termineront leur périple par le château de la Ballue (Rennes) et celui de Chaumont-sur-Loire. De même, afin de favoriser les échanges avec le continent asiatique et pour permettre l’ouverture des entreprises françaises à l’international, un partenariat a été mis en place avec
le Salon Horti China (Shanghai), organisé par VNU en novembre 2018, qui promeut l’horticulture dans les pays asiatiques. Une présence française sera assurée au sein de ce salon et une délégation chinoise sera présente lors du Salon du Végétal.

INNOVERT ET GARDEN LAB : DES PRIX À LA CLÉ !
Le Salon du Végétal a créé avec le soutien de Val’hor, le concours Innovert, qui récompense les plus belles innovations de la filière du végétal. Exposés sur un stand ouvert avec une nouvelle mise en scène dans le hall 2, les nominés ne sont que des produits commercialisés durant l’année en cours. Cet évènement est devenu incontournable et le jury, composé d’experts remettra les prix le mardi 19 juin 2018 sur le Salon du Végétal. Cette année, le Salon du Végétal est partenaire du nouveau concours Green Boutique, lancé par le média Garden_FabLab, qui vise à promouvoir des initiatives commerciales audacieuses, sensibles et durables, qui met le végétal à la portée des urbains. Ces nouveaux commerçants (coiffeur, bistrotier, libraire, fleuriste…) proposent « des animations jardinières » et souhaitent faire connaître leur démarche.



article par la rédaction

contactez la rédaction

Les commentaires de l'article

laissez le premier commentaire sur cet article
Laissez-nous votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous :
indiquez votre Nom, Prénom ou Pseudo | 50 caractères maximum
adresse email au format xxxx@xxxxx.xx | 75 caractères maximum
* champs requis

à la une du marché brico jardin

Reportages vidéos Brico Jardin

copyright© 2019 | Site : JCD.web