[ distribution ] La famille Guignard ouvre un Crozatier

Laurent Guignard et ses deux frères Philippe et Nicolas sont à ne pas en douter des dirigeants bien dans leurs meubles. En effet, ils sont à la tête des meubles de l’Autize, légués par les parents Gilbert et Anne-Marie Guignard. De l’atelier paternel d’ébénisterie de Coullonges -sur- Autize, ils ont conservé le goût du travail bien fait. Les trois frères ont décidé d’ouvrir une enseigne de renom: Crozatier.

publié le Lundi 27 Aout 2018

Précédente Suivante

Sur la ZAC de Beaulieu, à quelques encablures de La Rochelle, Laurent Guignard explique le choix de cette enseigne réputée: « La maison Crozatier, c’est le goût du travail bien fait, des finitions, le sens du détail dans l’idée de proposer des meubles de qualité, qui durent et ne bougent pas. L’esprit Crozatier correspondait à notre image quant aux meubles d’Autize, c’est complémentaire. Nous avons ainsi dédié 800 m2 pour présenter le mobilier Crozatier. » A côté de ses engagements commerciaux l’enseigne d’ameublement communique à travers l’écologie, qui s’avère être totalement dans l’air du temps (reforestation, soutien à des
associations humanitaires).

Vendre en créant sa propre concurrence
« Nous créons notre propre concurrence au sein de la Zac de Beaulieu, sur des gammes différentes explique Laurent Guignard, comme sur Niort ». Les frères Guignard ont méthodiquement développé depuis une vingtaine d’année l’affaire familiale : « « Plus nous
sommes nombreux, plus nos magasins se complètent, et plus on réalise de chiffre
» reconnait Laurent Guignard. « Les magasins possèdent des issues qui donnent les unes sur les autres ainsi La maison de la Literie et Château D’Ax cohabitent dans des espaces distincts mais il est difficile de sortir de l’un sans aller dans l’autre. C’est une stratégie de ventes et de services ». Incollable Laurent Guignard pour ce qui est de la stratégie et de cette volonté de réussir dans ce qu’il entreprend. Tout commence alors qu’il est en stage professionnel dans un
magasin Conforma …pour ne pas le citer. « Mon supérieur, à l’issue de ce stage me dit Toi tu es un homme de terrain! et me voilà embauché par l’enseigne. C’était un début. Il fallait que je fasse mes armes avant que de me mettre à mon compte , en 1994 pour les Meubles d’Autize. J’avais alors 21 ans. Le nom était déjà très connu dans la région, mon père ayant déjà un excellent carnet d’adresses et une clientèle qui se référait tant à la qualité des produits qu’aux services. » relate Laurent Guignard. « Porter ce nom dans la région m’a permis d’avoir plus de facilité à nous développer…J’ai été le premier à ouvrir ainsi mon magasin dans cette zone prometteuse mais qui peinait à attirer d’autres sociétés. Quant à mes frères, ils ne m’avaient pas encore rejoint car ils travaillaient dans d’autres secteurs d’activités. En 1997, soit 3 ans après mon achat, on a racheté Monsieur Meuble, mon frère Philippe a alors arrêté la mécanique de précision pour se lancer dans l’aventure avec moi puis Nicolas. »
Aujourd’hui le Groupe meubles de l’Autize compte 9 points de vente et toutes les marchandises transitent par Coullonges sur Autize: c’est ainsi pas moins de 8000 m2 de surface totale de magasins et 2000 m2 de dépôt pour un chiffre d’affaires qui flirte avec les 10 millions d’euros.

Le développement maîtrisé par les frères Guignard
"Notre première expérience, ce fut en 1997 avec Monsieur Meuble. Cette expérience fut très profitable en terme de stratégie marketing » admet Laurent Guignard. En 2003, les Meubles de l’Autize, le magasin familial de Coullonges tombe dans le giron de la holding. En 2005, Les Meubles de l’Autize élargit la gamme avec l’enseigne Château D’Ax à la Rochelle et simultanément le troc.com. « L’objectif est d’écouler nos reprises de mobilier, mais surtout
d’apporter un service supplémentaire à nos clients.
» Une stratégie bien rôdé depuis. « Nous proposons des services qu’aucun ne propose. Nous procédons à des vide-maisons, à la demande des clients. Nous proposons de revendre du mobilier au sein de nos TROCS en
proposant des remises sur un nouveau mobilier. Finalement tout est repris et on met dans nos TROC ce qui est vendable. En fait on s’adapte autant que possible à la clientèle
. C’est Nicolas qui est en charge de troc.com. Nous avons bien compris que le nouveau marché c’est l’occasion. Avec des sites comme Le bon coin, on sait que les gens aiment chiner, pas toujours pour des raisons économiques » explique Laurent Guignard. « C’est une force en
plus pour nous qui sommes des pionniers de l’ameublement dans la région. N’oublions pas que nous sommes les seuls magasins de vente de meubles à posséder aussi des dépôts vente, il faut voir ça comme un service en plus. L’objectif est d’écouler nos reprises de mobilier tout en apportant un service supplémentaire à nos clients
».

GROUPE MEUBLES DE L’ AUTIZE EN CHIFFRES
Neuf magasins : Niort, La Rochelle, Coullonges sur l’Autize et les Sables d’Olonne
40 salariés dont 10 au service livraison et logistique
Chiffre d’affaires: 10 millions d’euros


marque de l'article :
  • Crozatier


article par la rédaction

contactez la rédaction

Restez informé sur les articles correspondants à la marque :

Les commentaires de l'article

laissez le premier commentaire sur cet article
Laissez-nous votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous :
indiquez votre Nom, Prénom ou Pseudo | 50 caractères maximum
adresse email au format xxxx@xxxxx.xx | 75 caractères maximum
* champs requis

à la une du marché mobilier

Reportages vidéos Mobilier

copyright© 2018 | Site : JCD.web