[ marques ] FINADORM rachète le litier Biotex

Le groupe aveyronnais Finadorm, qui fabrique notamment la literie Technilat, conforte sa position sur le marché de la literie en rachetant la société Biotex. Avec cette acquisition, Finadorm affirme sa volonté de croissance externe. Biotex vient renforcer l’offre literie du groupe avec, notamment, ses produits à base de matières végétales et ses gammes d’oreillers et de linge de maison.

publié le Vendredi 26 Octobre 2018

Précédente Suivante

Le Groupe Finadorm, fondé il y a 34 ans par l’entrepreneur Jean-Rémy Bergounhe, regroupe neuf entreprises -qui emploie près de 650 salariés en France -, toutes issues d’une activité artisanale émanant du bois. Elles couvrent différents secteurs d’activités : ameublement pour la petite enfance (crèches),habitations légères de loisir, charpentes, constructions bois… et la literie. A ce titre, Finadorm annonçait le 16 octobre dernier le rachat du fabricant de literie Biotex, une entreprise positionnée sur le marché du sommeil
au confort d'origine végétale. L’acquisition de l’entreprise toulousaine vient enrichir l’offre du groupe,
déjà propriétaire de Socofal et de sa marque Technilat, sur le marché de la literie moyen-haut de gamme.
« Les synergies entre Socofal et Biotex, qui possède une excellente image de marque dans sa spécialité, sont multiples. D’une part, nous possédons un outil de production entièrement neuf chez Socofal en Aveyron, avec lequel nous pourrons produire également les matelas et sommiers de la marque Biotex. D’autre part, nous acquérons un savoir-faire dans la production d’oreiller avec Biotex, à Toulouse, qui pourra entre autres aider le groupe à développer de nouvelles gammes d’oreillers pour Technilat » explique Jean-Rémy Bergounhe, PDG de Finadorm.

Socofal poursuit son développement
Finadorm, à travers son entreprise Socofal Technilat, s’impose sur le marché français de la literie depuis 1984. L’usine de Luc-la-Primaube en Aveyron, vient d’être entièrement rénovée et agrandie de 4 000 mètres carrés ce qui lui permet d’accroître sa capacité de production en literie de 50 %. Technilat produit désormais dans les deux unités de production près de Rodez, près de 40 000 pièces chaque année.
Depuis deux ans, la marque aveyronnaise a souhaité accélérer son développement et sa notoriété. "Nous avons réalisé des campagnes télévisées et démultiplié la présence de Technilat sur France Télévisions" souligne son PDG. Le groupe sort aussi de nos frontières. « Début septembre, nous avons ouvert notre première agence au Pays-Bas et nous continuons de croître sur différents secteurs », poursuit Jean-Rémy Bergounhe. Au-delà des synergies attendues entre les deux entreprises du Groupe, Technilat et Biotex vont aussi continuer de se développer chacune de leur côté. Biotex et Socofal-Technilat sont désormais pilotés par un même directeur général, Patrick Réguillon, déjà Directeur Général de Socofal.


marque de l'article :
  • Technilat


article par la rédaction

contactez la rédaction

Restez informé sur les articles correspondants à la marque :

Les commentaires de l'article

laissez le premier commentaire sur cet article
Laissez-nous votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous :
indiquez votre Nom, Prénom ou Pseudo | 50 caractères maximum
adresse email au format xxxx@xxxxx.xx | 75 caractères maximum
* champs requis

à la une du marché mobilier

Reportages vidéos Mobilier

copyright© 2018 | Site : JCD.web