[ enseignes ] Auchan privilégie les partenariats dans l’électrodomestique

Dans le cadre de sa démarche « Renaissance », le groupe de distribution a concédé la gestion de ses rayons d’électrodomestique au numéro un du secteur en Chine et s’apprête en France à expérimenter des corners avec les enseignes du groupe Boulanger. 

publié le Vendredi 30 Aout 2019

Précédente Suivante

En Chine, Auchan a confié la gestion de ses 500 rayons d’électronique et électroménager en concession au au leader local du secteur, le distributeur Suning. Ce dernier, qui vient par ailleurs d’acquérir 80 % de Carrefour Chine, avait déjà un lien indirect avec Auchan par le truchement d’Alibaba. Le champion chinois de l’e-commerce est à la fois le deuxième actionnaire de Suning et le deuxième actionnaire de la filiale chinoise d’Auchan. Si la déconsolidation des ventes de brun blanc s’est traduite par une réduction de quelque 440 millions d’euros de chiffre d’affaires d’Auchan en Chine au premier semestre 2019, elle s’est aussi traduite par une augmentation de la rentabilité du rayon, le groupe se rémunérant par une commission sur les ventes, dont il n’a pas divulgué le montant…

Les deux enseignes de Boulanger en test

En France, Auchan se désengage également de l’exploitation directe de l’électrodomestique mais en expérimentant une autre méthode. L’enseigne nordiste ouvrira en effet fin octobre prochain, deux corners tests du spécialiste du secteur Boulanger. Les corners ouvriront dans les points de vente Auchan de Beauvais et Bagnolet, qui accueilleraient respectivement Boulanger et un Electro Dépôt, selon le magazine Linéaires. Pour mémoire, Auchan et Boulanger avait déjà partie liée aux achats depuis que la première avait confié un mandat de négociation à l’achat des marques nationales et internationales de produits électrodomestiques blancs, bruns et gris, destinés au marché français, opérationnel depuis les négociations commerciales de 2017.

D’autres rayons en réflexion

« D’autres tests de corners seront lancés en 2020, avec des enseignes appartenant ou non à la famille Mulliez, dans le sport, le bricolage, la culture… Le non alimentaire est ce qui pèse le plus dans le recul du chiffre d’affaires en hypermarchés et doit y être réinventé. », a annoncé Edgar Bonte, président exécutif d’Auchan Retail, en commentaire des résultats  du premier semestre 2019 du groupe, le 30 août dernier. Cette stratégie s’inscrit dans le cadre de la «démarche Renaissance », initiée à la fin de l’an dernier par le groupe afin de réduire ses pertes et de relancer son activité, qui commence à porter ses fruits : si les vente du groupe ont reculé de 2,44 % à périmètre courant et de 0,8 % à périmètre comparable au premier semestre, à 22,657 milliards d’euros, sa marge brute a progressé d’un point, à 23,1 % et sa rentabilité s’est améliorée. 


Lien hypertexte :
http://www.fairesavoirfaire.com/marche-epicerie/2019/04/30/auchan-retail-france-cede-21-sites_7650


marque de l'article :
  • Auchan


article par la rédaction

contactez la rédaction

Restez informé sur les articles correspondants à la marque :

Les commentaires de l'article

laissez le premier commentaire sur cet article
Laissez-nous votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous :
indiquez votre Nom, Prénom ou Pseudo | 50 caractères maximum
adresse email au format xxxx@xxxxx.xx | 75 caractères maximum
* champs requis

à la une du marché blanc brun

Reportages vidéos Blanc Brun

copyright© 2019 | Site : JCD.web