[ marques ] POLTI, un ménage respectueux des individus et de la nature

L'entreprise italienne POLTI travaille depuis maintenant 40 ans à proposer des produits innovants, dont certains ont influencé les habitudes des consommateurs, dans le repassage et le nettoyage à la vapeur. On pense à sa Polti Vaporella, première centrale vapeur avec chaudière pour un usage domestique et son Polti Vaporetto, le nettoyeur vapeur avec une chaudière haute pression. Des produits qui caractérisent l'histoire de la marque et sont toujours références de savoir-faire et d'expertise. POLTI, à travers sa baseline, Natural Home Feeling, rappelle son engagement à prendre soin des familles de manière responsable en offrant des solutions qui améliorent la qualité de vie tout en respectant la nature. La marque propose une étude croisée avec celle du GIFAM, sur les nouvelles habitudes des Français, en matière de ménage.

publié le Mardi 07 Janvier 2020

Précédente Suivante

Ménage : les nouvelles habitudes des Français

L’entretien de la maison a énormément évolué, les progrès technologiques et sociétaux sont à l’origine de ces changements et ont transformé la manière dont les familles font et se répartissent les tâches ménagères. Dans une étude menée en avril 2019*, Polti, spécialiste historique du petit électroménager utilisant la vapeur, dévoile certaines habitudes de ménage en France. Par ailleurs, une étude menée par le Groupement des marques d’appareils pour la maison (GIFAM) ** en avril 2019 a permis de mettre en lumière un intérêt grandissant des Français pour la vapeur et pour les pratiques de ménage plus écologiques.


Répartition des tâches hommes/femmes : vers plus de partage
Certaines tâches ménagères semblent être de plus en plus assumées par les hommes. En effet, une étude réalisée par le GIFAM en avril 2019 avait révélé que pour le nettoyage des sols par exemple, les hommes en couple étaient 50% à réaliser cette tâche. Un résultat à relativiser puisque qu’à cette même question, 82% des femmes avaient répondu également assumer cette tâche. Le nettoyage des sols est l’une des tâches les plus équitablement partagées, 37% des couples interrogés par le GIFAM estiment le partager équitablement.
S’agissant du repassage, la différence entre les hommes et les femmes est plus flagrante. En effet, selon l’étude menée par Polti, 41% des hommes français ont répondu qu’ils assumaient cette tâche contre 85% des femmes. Selon l’étude du GIFAM, les hommes considèrent cette tâche davantage contraignante que les femmes. Cette répartition est néanmoins différente selon les pays où a été menée l’étude Polti. En Italie, les hommes sont 26% à repasser leurs vêtements, ils sont 41% à participer à cette tâche en France. La première place du podium est donc attribuée aux hommes espagnols qui sont 47% à déclarer repasser.


Utilisation d’appareils électroménagers : à la recherche de simplicité et de rapidité
Les appareils électroménagers sont entrés depuis plusieurs années dans les habitudes de ménage des Français et ont pour objectif de rendre les tâches ménagères moins pénibles. Selon l’étude du GIFAM, les tâches les plus contraignantes sont le lavage des vitres, le repassage, le nettoyage des sols et le nettoyage de la salle de bain.
Ces données s’expliquent par un rythme de vie de plus en prenant qui nécessite que les tâches ménagères soient plus rapides et efficaces.
A titre d’exemple, le repassage qui se pratique classiquement au fer à repasser est de plus en plus remplacé par une centrale vapeur ou encore des appareils défroisseurs. 39% des foyers détiennent une centrale vapeur et encore 59% un fer à repasser classique selon l’étude du GIFAM, avec une part des défroisseurs de 3% en augmentation.
L’étude du GIFAM dévoile que les Français consacrent en moyenne 1 heure hebdomadaire au repassage/défroissage et que 12% d’entre eux ne repassent jamais.
« Les habitudes de repassage sont en mutation », explique Leïla Dubreuil, Responsable Marketing chez Polti France. « Le défroisseur comme la centrale vapeur sont appréciés car ils rendent le repassage/défroissage plus facile et plus rapide, ce qui est en adéquation avec les besoins et attentes des Français qui affirment à 60% vouloir repasser plus rapidement et à 31% vouloir rendre cette tâche moins fatigante physiquement » ajoute-t-elle.
Il n’est donc pas étonnant que 93% des détenteurs de centrales vapeur soient satisfaits de leur appareil, comme l’affirme l’étude du GIFAM.
* Etude menée en mars/avril 2019 auprès de 1000 personnes de plus de 25 ans, responsables des achats du foyer.
** Enquête menée en avril portant sur 2992 répondants


L’entretien des sols a aussi évolué. Selon l’étude Polti 53% des personnes possèdent un balai traditionnel mais elles ne sont que 37% à l’utiliser de manière effective. L’appareil le plus utilisé est sans surprise l’aspirateur traineau (68%), l’aspirateur balai étant de plus en plus présent dans les foyers (31%).
L’entretien des sols est une tâche relativement pénible selon les Français qui y consacrent 1h13 par semaine en moyenne, avec une fréquence de 2 à 3 fois par semaine pour 40% d’entre eux d’après le GIFAM.

Un intérêt grandissant pour la vapeur et la préservation de l’environnement
Bien qu’un tiers des Français utilisent encore systématiquement des détergents pour l’entretien de la maison, le nettoyage à la vapeur fait l’objet d’un certain engouement. En effet, 41% des personnes interrogées par le GIFAM estiment qu’elles sont favorables à l’utilisation d’appareils vapeur pour des tâches ménagères spécifiques.
Les arguments mis en avant par les Français sont d’ordre écologiques et sanitaires. En effet, 83% d’entre eux estiment que la vapeur est moins nocive pour l’environnement et 82% pour la santé. La facilité d’usage aussi est un argument de taille, puisque 62% assurent que la vapeur facilite le nettoyage. Cette opinion favorable envers la vapeur est prépondérante chez les 25-34 ans et les familles avec enfants.
L’étude menée par Polti indique que 31% des sondés possèdent un nettoyeur vapeur. Des données de GFK avaient indiqué une augmentation des ventes en volume de ce type d’appareils de près de 23% de janvier à octobre 2019 par rapport à l’année précédente.
« La conscience écologique se développant, le nettoyage écologique sans détergent et naturel devient important dans les foyers et explique cette augmentation de l’utilisation des appareils de nettoyage vapeur, d’autant que leurs fonctions ne se limitent plus au nettoyage des sols mais s’étend au nettoyage de toute la maison », commente Leïla Dubreuil.
Le GIFAM met en lumière que 9 Français sur 10 estiment faire attention à leur consommation
d’eau et d’électricité. « L’enjeu dans les années à venir c’est de répondre à ces attentes en concevant nos appareils Polti Vaporetto de manière à réduire la consommation d’eau et d’énergie et répondre à ces nouveaux usages », conclut Leila Dubreuil.
L’étude menée par Polti, ainsi que celle du GIFAM mettent en lumière de nouvelles habitudes quotidiennes sur fond de prise de conscience écologique globale. L’impact sur la planète entre en ligne de compte dans les habitudes de consommation de manière générale et davantage lorsqu’il s’agit de gestes quotidiens comme le ménage.


marque de l'article :
  • Polti


article par la rédaction

contactez la rédaction

Restez informé sur les articles correspondants à la marque :

Les commentaires de l'article

laissez le premier commentaire sur cet article
Laissez-nous votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous :
indiquez votre Nom, Prénom ou Pseudo | 50 caractères maximum
adresse email au format xxxx@xxxxx.xx | 75 caractères maximum
* champs requis

à la une du marché blanc brun

Reportages vidéos Blanc Brun

copyright© 2020 | Site : JCD.web