Notre site Web utilise des cookies pour améliorer et personnaliser votre expérience et pour afficher des publicités (le cas échéant). Notre site Web peut également inclure des cookies de tiers tels que Google Adsense, Google Analytics, Youtube. En utilisant le site Web, vous consentez à l'utilisation de cookies. Nous avons mis à jour notre politique de confidentialité. Veuillez cliquer sur le bouton pour consulter notre politique de confidentialité.

Émeutes et détérioration des commerces en France : la CNEF sollicite 5 mesures de soutien à l’État

Lors de son entretien du samedi 1er juillet avec les ministres Bruno Lemaire et Olivia Grégoire et des représentants du Ministère de l’Intérieur, concernant les émeutes et leurs conséquences sur les magasins, la Confédération Nationale de l’Équipement du Foyer (CNEF) a sollicité les principales mesures de soutien suivantes :

1/ Rétablir l’ordre en priorisant la protection des magasins au même titre que celle des bâtiments publics, les magasins étant les cibles prioritaires des émeutiers (priorité confirmée par le Cabinet du Ministre de l’intérieur) + demande d’un point de contact départemental avec forces de l’ordre accessible aux magasins, pour prévenir des attaques souvent annoncées à l’avance sur les réseaux sociaux par les émeutiers.

2/ Pouvoir recourir au Chômage partiel pour les salariés des magasins attaqués.

3/ Report des échéances fiscales et sociales des magasins sinistrés.

4/ Assurances :
– demande d’une procédure de traitement accélérée des demandes de remboursement transmises par les magasins à leur assureur et d’une réduction du montant des  franchises.
– demande de coupe fils dans les commissariats réservés aux commerçants devant déposer plainte préalablement à leur déclaration à l’assurance.

5/ Instaurer une procédure administrative accélérée pour la délivrance des autorisations nécessaires à la reconstruction des magasins détruits.

Pour l’immédiat, il est rappelé la nécessité de :
> déclarer à l’assurance sans délai tout sinistre, y compris par mail ;
> ne laisser ni véhicule de livraison ni poubelles sur les parkings des magasins le soir ;
> saisir des « Conseils départementaux à la sortie de crise » dont le Ministre de Économie a confirmé la réactivation immédiate  à la CNEF, pour déclaration par les magasins des sinistres subis et demande des différentes mesures de soutien. Les banques participent à ces Conseils départementaux à la sortie de crise. [le listing complet peut être communiqué à ceux qui en font la demande à a.thiriet@univers-presse.com

« Bercy réfléchit aussi à un report de la date de fin des soldes d’été« , précise la CNEF dans un communiqué.

Par Anthony Thiriet

Rédacteur en chef

Articles qui peuvent aussi vous intéresser