Notre site Web utilise des cookies pour améliorer et personnaliser votre expérience et pour afficher des publicités (le cas échéant). Notre site Web peut également inclure des cookies de tiers tels que Google Adsense, Google Analytics, Youtube. En utilisant le site Web, vous consentez à l'utilisation de cookies. Nous avons mis à jour notre politique de confidentialité. Veuillez cliquer sur le bouton pour consulter notre politique de confidentialité.

400 m2 en plein centre de Villemomble (93)

Richard Achache ouvre l’une des plus grandes surfaces commerciales dédiées à Arthur Bonnet en Seine-Saint-Denis. 35 ans de mariage entre la marque et le cuisiniste et 17 ans de chassés-croisés pour obtenir ce local.

Arthur Bonnet ouvre un concept store de 400 m2 en plein centre de Villemomble (93)

C’est au berceau que Richard Achache attrapa le virus de la cuisine aménagée, lorsqu’il débuta sa carrière dans le magasin de meubles de ses parents. Le jeune Achache est témoin des évolutions et des attentes de la clientèle, au début des années 70 : la décoration se démocratise alors et les particuliers recherchent un habitat aussi douillet que fonctionnel. L’espace cuisine connaît les prémices d’une évolution désormais déterminante au moment où Richard Achache fourbit ses armes. Mais c’est en 1976 que l’aventure du cuisiniste débuta avec Arthur Bonnet. Une rencontre déterminante avec le représentant d’Arthur Bonnet en Ile-de-France débuta un mariage de 35 ans déjà. Richard Achache revient sur cet épisode fondateur pour sa carrière : « Le commercial Ile-de-France de la marque voulait commencer des concessions en 1977. Le projet et les produits nous ont plu et nous avons commencé l’aventure avec un premier magasin à la Plaine-Saint-Denis, avant que d’autres ne suivent à Gagny, au Raincy, à Paris, enfin à Villemomble avec ce nouvel espace ».

Villemomble : un chassé-croisé et une happy end

Le bel espace de 400 mètres carrés est à la base une une occasion manquée pour Richard Achache. En effet, lorsque le lieu fut mis en vente, voici 17 ans, Richard Achache le sut trop tard. Un garage automobile loua alors l’emplacement. Un regret pour le cuisiniste : « L’emplacement est de premier choix en termes de zone géographique. », apprécie-t-il. Ce local, situé sur l’axe très fréquenté Chelles-Paris, allie les avantages du commerce de centre ville à ceux des surfaces commerciales de périphérie. Rien d’étonnant à ce que Richard Achache saute sur l’occasion lorsque le concessionnaire automobile « vida les lieux » en 2011. Le cuisiniste, toujours aussi amoureux de l’endroit, négocia et signa le projet le 24 septembre 2011.

Les potentialités de ce nouvel endroit furent pour Richard Achache l’occasion de suivre l’évolution de son métier et des attentes des clients. En effet, la demande en termes de cuisine a fortement muté « Auparavant, les clients se laissaient faire. Ils suivaient l’influence et les conseils des professionnels. Désormais, ils sont plus avertis. Ils s’investissent totalement dans leur projet, dans les divers choix de modèles et de matériaux », témoigne Richard Achache. De même, ils recherchent des modèles personnalisés. « Les clients aujourd’hui attendent des lignes plus sobres et plus épurées, tout en souhaitant des couleurs afin de réchauffer leur intérieur. Ils souhaitent des modèles plus exclusifs qui ne se retrouvent pas chez tous les cuisinistes. Par ailleurs, ils veulent de plus en plus de services et de conseils, mais à la carte. En effet, ils ont gagné en maturité et en exigence sur la qualité et les services apportés, tout en fonctionnant encore au coup de coeur pour choisir une cuisine. ». C’est ainsi que le cuisiniste définit les nouvelles bases de son métier. En conséquence, le magasin doit offrir du choix au client et lui donner le temps de la réflexion.

De grandes ambitions pour ce nouveau concept-store

Le concept-store Arthur Bonnet prend confort et convivialité pour devises. Pour Richard Achache, « chaque élément est important : nous devons aller au devant des envies et du confort des clients ». Ainsi, la scénographie des cuisines est pensée scrupuleusement au sein des 360 mètres carrés dédiés à la surface commerciale, derrière 38 mètres de vitrine : ainsi, neuf modèles, dont toute la gamme des nouveautés, sont présentés en situation et ornés d’une décoration travaillée. Au coeur du magasin, l’Atelier permet à chaque client d’établir des comparatifs de matières et de couleurs et de les associer pour définir leur cuisine personnalisée. En niveau 1, un parking de voitures est prévu pour la clientèle, ainsi qu’une salle de réunion. Un espace jeu est réservé aux enfants, afin d’offrir aux parents et aux commerciaux la tranquillité nécessaire pour élaborer le projet de cuisine. Enfin, l’espace bar, situé à l’arrière du magasin, offre un espace privilégié et intime de discussion au client, qui peut exposer ses envies au vendeur sans se sentir bousculé. Tout est conçu pour proposer au visiteur le plaisir d’un espace à vivre et d’un espace vivant destiné à évoluer au fil du temps.

Du Raincy à Villemomble

Le transfert du magasin du Raincy à Villemomble étonna les habitués. Cependant, le courant passa entre les clients et le nouveau concept-store : aux dires de Richard Achache, « Les clients ont découvert un nouveau magasin convivial et un espace plus grand, avec une présentation plus élaborée des cuisines. » Le cuisiniste devrait profiter du changement : en effet, il ambitionne un chiffre d’affaires d’1,5 million d’euros pour 2012, soit le double de la performance atteinte en 2011 par le magasin du Raincy, qui avait alors réalisé 780 000 € de chiffre d’affaires. « C’est à travers un espace plus attractif et des périodes d’ouvertures plus longues que nous nous proposons d’atteindre cet objectif », indique le cuisiniste, qui n’est pas prêt de se retirer des affaires.

Légendes photo

Arthur Bonnet Villemomble Bar : Un espace bar permet au commercial et au client d’évaluer les besoins de ce dernier dans le calme et la convivialité.

Arthur Bonnet Villemomble mises en situation : Les cuisines sont mises en situation pour permettre au client de visualiser cet espace vivant.

Arthur Bonnet Villemomble Atelier : L’atelier permet aux visiteurs de mélanger matières et couleurs pour définir leur projet personnalisé.

Arthur Bonnet Villemomble espace enfants : Les enfants disposent d’un espace dédié pendant que leurs parents visitent la boutique.

Par La Rédaction

Le magazine du pilote.

Articles qui peuvent aussi vous intéresser

×