[ enseignes ] Leroy Merlin reçoit le label FRET21

Moins de camions sur les routes et de kilomètres parcourus, plus de véhicules roulant au biocarburant, des solutions de pilotage de l’activité plus vertueuses… En 2017, Leroy Merlin devient membre de FRET21. Depuis lors, l’entreprise a réduit de 36% les émissions générées par le transport de ses marchandises. Cette démarche volontariste vient d’être saluée. Leroy Merlin est l’une des 8 premières entreprises labellisées FRET21.

publié le Mercredi 30 Novembre 2022

Précédente Suivante

FRET21 : le label officiel des donneurs d'ordres engagés dans une logistique éco-responsable

Le label FRET21 reconnait et valorise des activités transport et logistique d’un haut niveau de performance énergétique et environnementale reposant sur une maitrise des données. Mis au point dans le cadre du Programme EVE (Engagements Volontaires pour l’Environnement – Transport et Logistique) porté par l’ADEME, Eco CO2 et les organisations professionnelles du secteur, il est soutenu par le Gouvernement.

De l’amont à l’aval et jusque dans ses entrepôts, Leroy Merlin verdit sa logistique et ses transports

Depuis 2017, Leroy Merlin déploie un plan ambitieux pour minimiser l’impact carbone de ses activités logistique et transport autour de 3 piliers majeurs.

  1. Moins de kilomètres parcourus : Les kilomètres les plus vertueux sont ceux qui ne sont pas effectués. Pour réduire au maximum son empreinte, Leroy Merlin a fait le choix du rail-route pour 15% des trajets marchandises. L’enseigne a aussi repensé son schéma logistique. 14 entrepôts régionaux positionnés au plus près des magasins maillent désormais l’Hexagone. Avec les 3 derniers, mis en service en 2021, ce sont 1,5 million de kilomètres de moins qui ont été parcourus. Le taux de remplissage des camions est aussi pris en compte. En synergie avec Weldom, il a été amélioré de 10% l’an dernier.
  2. Rouler au vert Côté énergies, Leroy Merlin est passé à la vitesse supérieure. Depuis 2017, l’enseigne a fait le choix du gaz naturel GNV, notamment du biométhane (-80% d’émissions de GES). En 2021, elle a aussi accéléré sur d’autres énergies alternatives comme le colza B100 (-60% d'émissions) et le XTL issu des huiles recyclées (-90% d'émissions). Résultat : 2/3 des kilomètres parcourus par les marchandises dépendent aujourd’hui d’énergies plus propres. En 2025, elles alimenteront 100% des trajets. Des choix partagés et mis en œuvre avec ses transporteurs partenaires, dont 93% sont signataires de la charte Objectif CO2.
  3. Des entrepôts mieux équipés : Dans ses sites logistiques, Leroy Merlin mise aussi sur des solutions plus vertueuses. 11 tracteurs de cour électriques BLYYD équipent les entrepôts. C’est la seconde flotte de ce type en France. Elle permet d’économiser 165 000 litres de gazole par an, tout en optimisant le confort et la sécurité des équipes. La collaboration initiée il y a 3 ans avec OPALEAN et la plateforme collaborative Magicpallet pour mieux gérer les flux de palettes contribue aussi à décarboner les activités. En limitant les distances parcourues par ces équipements, ce sont encore 100 tonnes de CO2 qui ont été évités.


article par la rédaction

contactez la rédaction

Les commentaires de l'article

laissez le premier commentaire sur cet article
Laissez-nous votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous :
indiquez votre Nom, Prénom ou Pseudo | 50 caractères maximum
adresse email au format xxxx@xxxxx.xx | 75 caractères maximum
* champs requis

à la une du marché brico jardin

copyright© 2023 | Site : JCD.web