[ marques ] L'APL à travers son président François Duparc, pose 3 questions et y répond !

François Duparc, président de l'APL, en ce début 2021, répond à trois questions sur l'actualité de l'association et les perspectives pour la literie de cette nouvelle année.

publié le Mardi 12 Janvier 2021

Précédente Suivante

Literie Actu - En ce début tout début d’année 2021 quel est le message de l’APL ?
François Duparc - Avant tout l’APL souhaite à l’ensemble des acteurs de notre marché que nous soyons le plus vite possible débarrassés des affres de la COVID et que nous puissions nous concentrer pleinement au redéploiement de nos activités.

Literie Actu - A ce propos, quel est le bilan de l’année 2020 et quelles perspectives peut-on dessiner pour 2021 et les années à venir ?
François Duparc - L’année 2020 sera certainement en recul d’au moins 10% en comparaison de 2019, ce qui nous fera revenir au niveau de 2015.
L’impact COVID est évident mais n’est pas le seul facteur de ce recul. Les difficultés rencontrées par le distributeur leader historique du marché auront fortement pesé dans cette baisse. Les périodes de déconfinement auront été marquées par de fortes reprises du marché dont certains acteurs ont très bien profité. Il peut être ainsi observé une grande diversité selon les acteurs.
Malgré tout, il n’en reste pas moins vrai que notre marché aura perdu environ 200 M€ TTC avec probablement un impact plus fort encore en terme de volumes.
Pour 2021, l’IPEA annonce un taux de croissance de +4%. Pour les années à venir, si on prend pour hypothèse une moyenne de +3% par an il faudra attendre 2024 pour revenir au niveau de 2019. La progression de 3% correspond au taux moyen de progression constaté entre 2011 et 2019 soit une tendance de « routine » de notre marché.

Literie Actu - Quel lien faites-vous entre ces perspectives et le projet de l’APL ?
François Duparc - Le lien est évident, un plan de communication puissant est nécessaire pour réveiller le marché. La contreperformance de 2020 nous décale encore un peu plus par rapport à l’objectif de mieux faire dormir les Français.
Les 14 ans de durée de vie moyenne du parc français n’évolueront pas si nous ne faisons rien. C’est une fantastique opportunité de mieux faire dormir nos concitoyens et de dynamiser notre marché. Conclusion, notre projet qui est basé sur la mobilisation de l’ensemble des acteurs du marché pour le promouvoir est d’autant plus fondé dans ce contexte.


marque de l'article :
  • Apl


article par la rédaction

contactez la rédaction

Restez informé sur les articles correspondants à la marque :

Les commentaires de l'article

laissez le premier commentaire sur cet article
Laissez-nous votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous :
indiquez votre Nom, Prénom ou Pseudo | 50 caractères maximum
adresse email au format xxxx@xxxxx.xx | 75 caractères maximum
* champs requis

à la une du marché mobilier

Reportages vidéos Mobilier

copyright© 2021 | Site : JCD.web