Notre site Web utilise des cookies pour améliorer et personnaliser votre expérience et pour afficher des publicités (le cas échéant). Notre site Web peut également inclure des cookies de tiers tels que Google Adsense, Google Analytics, Youtube. En utilisant le site Web, vous consentez à l'utilisation de cookies. Nous avons mis à jour notre politique de confidentialité. Veuillez cliquer sur le bouton pour consulter notre politique de confidentialité.

Mise en garde!

Les professionnels de l’ameublement mettent en garde les consommateurs contre certaines pratiques commerciales trompeuses.

Ils dénoncent notamment les fausses remises calculées à partir de prix initiaux artificiellement majorés, telles que pratiquées par des opérateurs non sédentaires installés à titre très provisoire pour quelques semaines seulement. Au cours des dernières années, la FNAEM a ainsi recensé plus de 950 établissements nomades pratiquant à grande échelle cette publicité trompeuse.

Ils préviennent également les consommateurs sur les pratiques de nombreux sites de vente de meubles en ligne, abusant des prix barrés pour faire croire à des remises alors qu’il ne s’agit que de publicité comparative sans référence permettant aux clients d’en vérifier la pertinence.

La FNAEM et ses adhérents sont activement engagés dans des actions de prévention des consommateurs et d’endiguement de ces pratiques, en étroite coordination avec les pouvoirs publics. Elle vient ainsi de demander à l’ensemble des Préfets et Sous Préfets d’appuyer l’action locale des administrations et des professionnels pour renforcer la sécurité des consommateurs de meubles. Au plan national, elle appelle en outre à l’instauration d’un régime déclaratif des commerces installés à titre précaire, seul à même de permettre une protection efficace des consommateurs.

En attendant, les professionnels de l’ameublement délivrent un seul conseil aux consommateurs de meubles : ne jamais acheter un meuble sans comparer les prix et prendre connaissance de ses caractéristiques techniques figurant obligatoirement sur l’étiquette.

Par La Rédaction

Le magazine du pilote.

Articles qui peuvent aussi vous intéresser

×