Notre site Web utilise des cookies pour améliorer et personnaliser votre expérience et pour afficher des publicités (le cas échéant). Notre site Web peut également inclure des cookies de tiers tels que Google Adsense, Google Analytics, Youtube. En utilisant le site Web, vous consentez à l'utilisation de cookies. Nous avons mis à jour notre politique de confidentialité. Veuillez cliquer sur le bouton pour consulter notre politique de confidentialité.

Maisons du Monde était partenaire du Sommet de l’inclusion Économique

Pour la 3e année consécutive, Maisons du Monde était le partenaire du Sommet de l’Inclusion Économique, organisé par la Fondation Mozaïk, qui s’est tenu le 28 novembre à Bercy, sous le haut patronage du ministère de l’Économie, des finances et de la souveraineté industrielle. Cette rencontre avait pour thème « la juste place pour tous ». Ministres, dirigeants de grandes entreprises et acteurs du monde associatif étaient réunis autour de cette question.

Le leader européen de la maison inspirante, accessible et durable, qui a lancé le mouvement « Good is beautiful » en 2022 pour ancrer le développement durable dans sa stratégie, a naturellement participé à ce Sommet. Sa politique de RH visant à plus d’inclusivité s’articule autour de 3 axes : handicap, jeunesse, et égalité homme-femme. « Pour cette édition, la diversité dans toutes ses formes était au cœur des échanges pour illustrer comment elle peut être tant un accélérateur de croissance pour les entreprises, qu’une véritable dynamique inclusive dans le projet de société« , explique Sophie Mouhieddine, directrice des ressources humaines Maisons du Monde.

En 3 ans, Maisons du Monde a doublé le nombre de collaborateurs en situation de handicap au sein de ses effectifs, tout en ayant sensibilisé 70 % de ses managers. Une semaine de l’engagement est aussi organisée depuis 2022 pour proposer des ateliers ludiques et challengeants sur le sujet. Pour ce qui est de l’égalité homme-femme, 66 % des collaborateurs sont des femmes et 77 % des promotions les concernent. Pour établir une égalité salariale, un budget a été alloué pour faire des rattrapages et un nouvel accord est en pleine écriture. Le club « Good for Women » a également été mis en place en 2022 pour permettre aux femmes de s’exprimer sur les problématiques rencontrées. Avec une moyenne d’âge de 35 ans et 15 % d’effectifs ayant moins de 25 ans, le groupe s’est investi dans l’insertion des jeunes notamment via un partenariat avec l’IGS. Avec « Article 1 » et « Banlieues School » un programme de mentorat a été mis en place, avec une visée de 500 jeunes d’ici 2050. Avec le programme « Innov’Avenir » des volontaires peuvent intervenir en classe auprès de jeunes éloignés de l’emploi ou situés dans des zones prioritaires.

230 alternants ont été accueillis en 2023 et 400 stagiaires le sont chaque année.

Par La Rédaction

Le magazine du pilote.

Articles qui peuvent aussi vous intéresser

×