[ marques ] Etiquette énergie : un report du double étiquetage à la fin de l’année est-il envisageable ?

La commission européenne a demandé de réviser l’étiquette énergie, avec un calendrier qui prévoit qu’au 1er novembre 2020, les fabricants apposent un double étiquetage sur chaque appareil de froid* et de lavage** : l’étiquette énergie actuelle et l’étiquette future. La demande de nouveaux appareils froids reste conséquente, voire exponentielle, face aux mesures mises en place relatives à la propagation du Covid-19. Les ventes se font via les sites e-commerce des distributeurs et les pure-players. Entre fabricants à l’arrêt, et ceux qui peuvent encore produire et livrer en gérant différemment leurs stocks, le calendrier d’application du double étiquetage semble compromis, comme l’a signalé auprès du Gifam, Franck Pellé, Président du Directoire chez Eberhardt Frères.

publié le Mardi 17 Mars 2020

Précédente Suivante

La commission européenne a demandé de réviser l’étiquette énergie, pour s’adapter aux innovations réalisées ces dernières années par les fabricants et améliorer la lisibilité pour le consommateur. L’étiquette énergie mesure des critères précis (consommation d’électricité, classe d’efficacité énergétique…), permettant aux consommateurs de comparer les consommations énergétiques des appareils les uns par rapport aux autres pour un choix éclairé. Après publication des textes
« nouvelle étiquette énergie et éco-conception » au Journal Officiel de l’Union Européenne en décembre 2019, les fabricants doivent au 1er mars 2020, fournir avec chaque produit un double étiquetage avec l’étiquette énergie actuelle et la future, avant la mise en place de la nouvelle étiquette énergie, obligatoire en magasin et sur internet au 1er mars 2021.
Franck Pellé, Président du Directoire chez Eberhardt Frères, tire la sonnette d’alarme :
« Les ventes sont si irrégulières qu’il est désormais impossible de réguler nos stocks pour s’aligner sur une date de changement. Dans la situation actuelle, les usines fabriquent ce qu’elles peuvent avec les pièces et les équipes dont elles disposent, et si les magasins traditionnels sont fermés, les sites, eux, poursuivent les ventes et tournent à plein régime. Ils vendent souvent des produits plus bas de gamme et des familles comme les coffres -qui s’effondraient depuis 5 ans-, repartent de plus belle suite à l’anxiété générale qui amène à stocker les produits alimentaires. Concernant les dates applicables pour le double étiquetage, il est à souhaiter que la Commission Européenne perçoive l’importance
de reporter, au moins jusqu’à la fin de l’année, cette obligation. Sans note officielle, la distribution ne prendra pas le risque d’acheter un produit sans double étiquette. En résumé face à la situation: soit nous nous mettons dans un respect impératif des dates, et arrêtons de livrer dès juin des réfrigérateurs / congélateurs ; soit nous fabriquons et livrons, autant que faire se peut, ces produits devenus ''de première nécessité'', avec en priorité la notion de service et non de respect d’une date d’application. Si la Commission Européenne pouvait faire une note décalant de 2 à 3 mois cette directive, aussi juste soit-elle, nous sauverions une partie de notre activité et des besoins de la
population. »
Pour des questions évidentes de recherche d’hygiène maximum, les lave-linges
subissent aussi les mêmes contraintes.


*Appareils de froid : réfrigérateur, congélateur, appareil combiné, cave à vin
**Appareils de lavage : lave-vaisselle, lave-linge et lavante-séchante


marque de l'article :
  • *eberhardt freres*


article par la rédaction

contactez la rédaction

Restez informé sur les articles correspondants à la marque :

Les commentaires de l'article

laissez le premier commentaire sur cet article
Laissez-nous votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous :
indiquez votre Nom, Prénom ou Pseudo | 50 caractères maximum
adresse email au format xxxx@xxxxx.xx | 75 caractères maximum
* champs requis

à la une du marché blanc brun

Reportages vidéos Blanc Brun

copyright© 2020 | Site : JCD.web