Notre site Web utilise des cookies pour améliorer et personnaliser votre expérience et pour afficher des publicités (le cas échéant). Notre site Web peut également inclure des cookies de tiers tels que Google Adsense, Google Analytics, Youtube. En utilisant le site Web, vous consentez à l'utilisation de cookies. Nous avons mis à jour notre politique de confidentialité. Veuillez cliquer sur le bouton pour consulter notre politique de confidentialité.

Recul du commerce spécialisé en octobre

Le commerce spécialisé a subi au mois d’octobre un net recul de son activité, à – 4,4 %, selon les derniers chiffres fournis par Procos. Seul le secteur de l’hygiène-beauté-santé finit le mois lég&eg

L’équipement de la maison et la restauration sont les deux secteurs d’activité qui, selon le panel mensuel de Procos, ont accusé le plus fort repli au mois d’octobre. La tendance globale est elle aussi en nette baisse avec une activité qui termine à – 4,4 %. Selon la fédération pour l’urbanisme et le développement du commerce spécialisé, cette dégradation s’inscrit d’abord dans un historique défavorable, le mois d’octobre étant généralement de déclin de la consommation. Ainsi, en 2011, l’activité avait terminé à – 0,4 % et, il y a deux ans, à – 2,4 %. Mais Procos met aussi en avant d’autres raisons qui expliqueraient ces résultats. En effet, les décalages calendaires n’auraient joués qu’un rôle mineur, le mois d’octobre 2012 comptant un jour de plus, mais un samedi de moins que le mois d’octobre 2011. « En revanche, les annonces gouvernementales de hausses d’impôts et les destructions d’emplois, en plaçant le pouvoir d’achat sous pression, ont certainement réfréné la consommation des ménages », indique le communiqué de la fédération.Dans le détail, les moyennes surfaces des parcs d’activités commerciales apparaissent les plus à la peine, à – 6,4 %, derrière les centres commerciaux de périphérie, à – 4,7 %. En centre ville, les boutiques résistent mieux mais restent en négatif, à – 2,1 %, en galerie marchande et à – 2,4 % en rez-de-chaussée d’immeuble.Alors que le troisième trimestre marquait une stagnation du commerce spécialisé, le quatrième trimestre s’ouvre sur une rechute. L’activité s’installe dans le négatif, à – 0,8 %, en cumul à 10 mois.

Par La Rédaction

Le magazine du pilote.

Articles qui peuvent aussi vous intéresser

×