Notre site Web utilise des cookies pour améliorer et personnaliser votre expérience et pour afficher des publicités (le cas échéant). Notre site Web peut également inclure des cookies de tiers tels que Google Adsense, Google Analytics, Youtube. En utilisant le site Web, vous consentez à l'utilisation de cookies. Nous avons mis à jour notre politique de confidentialité. Veuillez cliquer sur le bouton pour consulter notre politique de confidentialité.

Les consommateurs satisfaits en 2011

Une étude réalisée par TNS Sofres, pour le Gifam, affirme que 89 % des consommateurs se montrent satisfaits et très satisfaits de leurs appareils électroménagers en 2011. Un chiffre qui retrouve le niveau qui &eac

Le Gifam en a également profité pour dévoiler les chiffres définitifs des marchés du froid, du lavage et de la cuisson en 2011 et rappelé que les préparateurs culinaires haut de gamme ont la cote pour ce Noël 2012.
Durant le printemps 2011, le Gifam, par la voix de Jean-Jacques Blanc, alors président du groupement, montait au créneau, chiffres à l’appui, pour défendre la durabilité et la fiabilité des appareils électroménagers, mises à mal dans l’opinion publique. En effet, la perception selon laquelle les produits étaient moins durables qu’auparavant était devenue pour un nombre relativement important de consommateurs une réalité.
En s’appuyant sur une étude réalisée par TNS Sofres, le groupement des fabricants d’appareils et d’équipements électroménagers avait alors, selon lui, démontré le contraire : les résultats publiés par le cabinet d’études attestant que la durée d’utilisation des appareils par les ménages n’avait que faiblement baissé en l’espace de trente ans. Cette suspicion à l’égard des appareils de gros et petit électroménager – et donc des fabricants – pourrait-elle appartenir désormais à une autre époque ? C’est ce que suggère une nouvelle étude, également réalisée par TNS Sofres, selon laquelle « la satisfaction [à l’égard] des appareils dans leur ensemble […] a retrouvé le niveau de 2007 ». Avec, en 2011, 89 % des personnes interrogées qui se disaient « satisfaites ou très satisfaites » de leur appareil contre 83 % en 2009, « l’effet « crispation » des consommateurs, lié au climat économique de la crise, est passé », conclut l’institut. Progression à deux chiffres en 2011Le GEM, notamment, remonte la pente, profitant à plein de « la prime à la nouveauté ». 91 % des acheteurs se montrent satisfaits de leur achat récent dans cette catégorie ; ils sont 89 % pour les achats plus anciens.
Autre conclusion tirée par le Gifam et TNS, pour toutes les catégories, les « satisfactions » exprimées reviennent au minimum à leur niveau de 2009, ou le dépassent. Pour le groupement, le secteur est ainsi « en hausse tendancielle sur le long terme ».Dans le détail, plusieurs secteurs, comme celui des fours encastrés, ont enregistré en 2011 des progressions à deux chiffres par rapport à 2009. Avec un parc qui s’établit à 14,5 millions d’appareils, les fours encastrés ont en effet progressé de 11,9 %. Le taux d’équipement des foyers est lui aussi en hausse, passant de 46,7 % il y a deux ans à 51,5 % (14,1 millions de foyers au total).Autre famille qui a le vent en poupe, les plaques de cuisson qui restent, pour la plupart, achetées chez les spécialistes. En effet, chez les foyers récemment équipés, les achats chez les spécialistes généralistes et les spécialistes de cuisine est supérieur à la moyenne. A noter que internet a également progressé ces deux dernières années.
En 2011, 16 millions de foyers étaient équipés, un chiffre en progression de 7,4 % par rapport à 2009. Le taux d’équipement, en deux ans, a ainsi bondi, s’établissant à 58,7 % contre 53,1 %.Pose libreDu côté du froid, le taux d’équipement des réfrigérateurs s’approche, lentement mais sûrement, les 100 % de foyers équipés. Il y a dix ans, celui-ci était de 96,2 % : il atteint désormais les 99,2 %. Sans surprise, la pose libre est de loin majoritaire (plus de 80 % du parc).
Les multispécialistes restent en tête des circuits de distribution pour les achats les plus récents mais enregistrent un recul par rapport à 2009. Internet, en progression, se situe désormais au même niveau que les hypers, qui sont eux en recul. Le constat observé sur les réfrigérateurs s’applique avec plus ou mois de nuances au lave-linge, qui, avec 27,6 millions d’appareils, atteint un taux d’équipement de plus de 96 %, en progression de 1,5 %.
Les achats récents ont plébiscité les modèles de grande capacité et avec une vitesse d’essorage supérieure à 1 200 tours / min, avec une hausse des lave-linge à chargement frontal. Internet reste loin derrière les spécialistes et les hypers en termes de distribution pour les achats les plus récentsLes préparateurs culinaires haut de gamme ont la cote pour ce Noël 2012:
Qu’il s’agisse de robots multifonctions ou de kitchen machines, les préparateurs culinaires haut de gamme ont envahi les cuisines et trônent sur les plans de travail.
Malgré une baisse générale de la consommation des ménages depuis 2011, le marché de l’électroménager continue de résister à la crise, puisqu’il s’est vendu près de 41 millions d’appareils de petit-électroménager l’an dernier. La démocratisation des préparateurs culinaires haut de gamme a entrainé une croissance en valeur de 2,3% du marché qui fait suite à une progression de 5% en 2010*. Le chiffre d’affaires annuel de ces produits s’élève à près de 250 millions d’euros**Un équipement de professionnels:
Voilà bien la nouvelle tendance! Selon la récente étude TNS-Sofres commandée par le Gifam. Les attentes des consommateurs sont très fortes: 93% recherchent un appareil simple à utiliser, 92% qui dure plus longtemps qu’un appareil classique et 80% exigent des résultats professionnels et 52% les utilisent plusieurs fois par semaine.Les consommateurs plébiscitent les marques:
« La rencontre de la créativité, de l’innovation, du design et de la convivialité permet aux marques d’élaborer une offre qui donne envie au consommateur. La marque inspire confiance et rassure le consommateur », souligne Gérard Salommez, Président du Gifam.
Les chiffres sont éloquents, puisque pour 71% des acquéreurs de préparateurs culinaires, la marque est déterminante dans le choix final de l’appareil**** Source Gifam
** Source Gfk à fin août 2012
*** Source TNS-Sofres 2012 « le professionnel à la maison »

Par La Rédaction

Le magazine du pilote.

Articles qui peuvent aussi vous intéresser

×