Notre site Web utilise des cookies pour améliorer et personnaliser votre expérience et pour afficher des publicités (le cas échéant). Notre site Web peut également inclure des cookies de tiers tels que Google Adsense, Google Analytics, Youtube. En utilisant le site Web, vous consentez à l'utilisation de cookies. Nous avons mis à jour notre politique de confidentialité. Veuillez cliquer sur le bouton pour consulter notre politique de confidentialité.

Le repli se confirme

L’activité du commerce spécialisé reste en fort repli en octobre, en finissant le mois à – 4,0 %.

Cette dégradation de l’activité se réfère à un historique défavorable : le mois d’octobre 2013 avait fini à – 0,4 %, celui de 2012 à – 4,4 %.Les décalages calendaires n’ont pas joué : le mois d’octobre 2014 comptait autant de jours ouvrables (27) que le mois d’octobre 2013 (avec le même nombre de samedis). En revanche le climat, particulièrement doux, a gâché le lancement des collections d’hiver dans l’équipement de la personne. Le mois se place en effet en 4e position des mois d’octobre les plus chauds depuis un siècle, après 2001, 2006 et 1995. Les boutiques sont les plus à la peine, aussi bien en centre ville (- 6,3 % en galerie et – 4,6 % en rez-de-chaussée d’immeuble) qu’en périphérie (- 3,4 % en centre commercial). Les moyennes surfaces de périphérie résistent mieux mais sont également en recul (- 3,2 %). Les évolutions par secteurs d’activités apparaissent plus contrastées. L’équipement de la personne et la restauration accusent les plus fortes baisses. Les secteurs de l’hygiène-beauté-santé et du sport-culture-loi- sir, les mieux orientés, finissent le mois légèrement en positif.
Sur l’année, l’activité du commerce spécialisé continue de se dégrader. Elle passe pour la première fois en néga- tif, à – 0,4 % en cumul à 10 mois.

Par La Rédaction

Le magazine du pilote.

Articles qui peuvent aussi vous intéresser

×