[ marques ] CDH GROUP et ses marques déploie des services à  grande échelle !

Dés qu'a sonné l'heure du déconfinement, CDH Group (Centaure, Duarib, Haemmerlin), était fin prêt à maintenir son cap, en déployant une stratégie adaptée aux nouvelles règles du jeu. Après avoir pris toutes les mesures pour garantir la sécurité de ses 400 employés, CDH Group, acteur majeur sur le marché de l'accès en hauteur et de la manutention, annoncait un plan de reprise axé sur le service aux clients, le développement du digital et la consolidation de sa politique de fabrication locale. Retour sur ce dispositif, et sur son application de réalité augmentée DUARIB, permettant de choisir le meilleur équipement pour toutes les zones nécessitant un travail en hauteur, lancée en novembre 2019.

publié le Vendredi 24 Juillet 2020

Précédente Suivante

CDH GROUP : s'engage pour aider les acteurs du BTP à retrouver rapidement une dynamique de croissance
L'industriel français confirme son positionnement : redynamiser les ventes grce à plus de services à l'égard des professionnels et au déploiement du sans contact grce au digital. De plus, dans le contexte de relance de l'activité du secteur de la construction, CDH Group entend bien jouer un rôle de facilitateur de reprise auprès des acteurs du BTP grce aux atouts du made in France.

CDH group, facilitateur de relance
Afin d'orienter ses services vers l'aide à la reprise de l'activité de ses clients, dans les meilleures conditions,
chacune des trois marques : CENTAURE, DUARIB et HAEMMERLIN, le Groupe s'est penché sur l'étude des nouveaux cahiers des charges des entreprises du BTP élaborés par les partenaires sociaux, l'OPPBTP et l'état et publiés le 2 avril dernier.
à ce titre, CDH Group a envisagé d'étendre son service de livraison sur les chantiers afin d'accompagner la mise en place des recommandations et » organiser la mise à disposition du matériel et des fournitures en réduisant au minimum les passages au dépôt du personnel «. Jusqu'ici réservée aux acteurs du e-commerce, la livraison directe sur chantiers s'ouvre désoramais, également aux distributeurs qui souhaitent limiter les flux magasins, provisoirement, mais aussi sur du plus long terme.Comme l'expliquait, Hella Joudi, Directrice générale CDH GROUP : » Nous souhaitons donner de nouvelles orientations à nos innovations. Quand c'est possible et pertinent, CDH Group favorise le développement des produits en kit, livrables en direct, comme ça a été le cas par exemple chez Haemmerlin avec la brouette démontable BIBOX, livrée en boite directement chez les particuliers «.
Par ailleurs, une nouvelle communication initiée par le fabricant incite maintenant chaque artisan à disposer
de son propre équipement de manutention permettant de limiter les échanges de matériels. Dans ce cadre,
CDH Group a relayé des consignes d'utilisation visant à ne pas utiliser le matériel d'un particulier sur un chantier individuel par exemple et à recourir au matériel d'accès en hauteur fourni par l'entreprise.
Hella Joudi précise » C'était des règles nécessaires à mettre en place et en tant qu'expert de la sécurité, notre rôle est de renforcer la communication sur les bonnes pratiques en termes d'utilisation du matériel d'accès en hauteur ou de manutention. «

Le digital au service du commerce
Comme pour de nombreuses entreprises, une nouvelle forme de relation commerciale voit le jour. La stratégie digitale déployée depuis plusieurs années par CDH group prend tout son sens aujourd'hui. L'entreprise intensifie son déploiement en vue de répondre rapidement aux enjeux post-crise et favoriser les procédures de commande sans contact.
à titre d'exemple, CDH Group participe aux versions virtuelles des salons professionnels ou grand public, chaque fois que possible.

Le groupe ayant d'ores et déjà renforcé son service aux clients par téléphone, les acteurs de » télévente «
ont pour mission de faciliter le choix des produits et leur utilisation grce aux conseils et à la formation téléphonique.
Ce service indispensable permet de compléter le travail des équipes terrain afin de favoriser les commandes sans contact. » Le choix des produits se fait de plus en plus sur mobile ou sur tablette. C'est pourquoi nous avons choisi de tourner des films produits et des vidéos didactiques. Nous avons d'ores et déjà lancé l'application de sélection de produits en réalité augmentée : DUARIB R.A. Cette application, qui s'avère particulièrement indiquée dans ce nouveau contexte, sensibilise les entrepreneurs et leurs équipes aux risques et aspects sécuritaires de leur activité, en garantissant une fiabilité du matériel (plate-forme ou échafaudage), parfaitement adapté au lieu. Nous comptons bien étendre cette technologie à tous les produits adaptés «, ajoute Hella Joudi, Directrice générale CDH GROUP.

L'atout flexibilité du made in France
Fort de sa capacité de production dans ses trois sites industriels français, CDH Group entend bien renforcer son statut de fabricant français et maintenir sa fabrication locale. Au regard des premières conséquences de cette crise mondiale, il s'agit d'une orientation majeure que le groupe compte maintenir et renforcer.
» Cette crise nous a fait prendre conscience de notre force et des enjeux de la fabrication locale. Nos trois sites de
production français (Romilly-sur-Andelle-27, Saint-Philbert-de-Grand-Lieu-44 et Saverne-67) nous offrent une grande flexibilité. Grce à la mobilisation des équipes, nous avons rapidement adapté la fabrication pendant la crise et nous avons pu assurer les livraisons sur l'ensemble de nos références. En complément d'un service clientèle sans faille pour nos distributeurs et nos utilisateurs, cette politique garantit à terme l'emploi dans nos usines françaises. «
,ajoute Hella Joudi.

Le modèle économique de CDH Group a toujours été de concevoir et fabriquer en France et privilégier les partenariats régionaux. Ce challenge est un engagement économique et social au quotidien et permet d'accompagner le déploiement de la politique RSEet surtout de garantir l'emploi local et valoriser le savoir-faire régional. » Pour CDH Group, le monde de demain se construit à l'échelle de chaque territoire, avec une réponse adaptée pour chacun d'eux. « conclut Hella Joudi.

RETOUR SUR DUARIB : qui lançait en novembre 2019, LA PREMIèRE APPLICATION DE CHOIX DE MATéRIEL DE TRAVAIL EN HAUTEUR EN RéALITé AUGMENTéE

Disponible depuis cette date gratuitement sur l'App Store & Google Play, cette première application révolutionnaire de réalité augmentée permettant de choisir le meilleur équipement pour toutes les zones nécessitant un travail en hauteur, permet aux utilisateurs de visualiser les références DUARIB en situation réelle.
En effet, les versions 3D des Plates-formes individuelles roulantes, échafaudages roulants ou fixes jusqu'à quatre mètres de hauteur, sont positionnées en temps réel sur la zone d'intervention préalablement scannée. Parfaite illustration de l'association des nouvelles technologies et du savoir-faire du fabricant français en matière de sécurité, cette expérience inédite va sans nul doute contribuer à renforcer la sécurité et simplifier les achats de matériels destinés au travail en hauteur. Cette prouesse technologique constitue un véritable tournant dans la stratégie de transformation numérique du fabricant qui prend incontestablement le leadership de l'innovation digitale sur le marché des fabricants de plates-formes et échafaudages et confirme son rôle de chef de file en matière de sécurité au travail.

Choisir le bon équipement pour le travail en hauteur grce à la réalité augmentée

  • Après avoir choisi un modèle grce à un sélecteur de produits de la marque, l'utilisateur est invité à sélectionner son environnement.
  • Dans un deuxième temps, celui-ci scanne sa zone d'intervention puis positionne le produit en 3D.
  • Grce à l'outil virtuel, il est possible de déplacer le produit, vérifier qu'il n'entre pas en collision avec une surface verticale par exemple.
  • Ces différentes étapes mettent l'accent sur l'ergonomie des produits et favorisent la prise de conscience des risques existants.
  • L'utilisateur qui peut également positionner un mannequin en taille réelle n'a plus qu'à choisir l'option ou les accessoires correspondant le mieux à l'environnement et déterminer les formes de mises oeuvre (ouverture des stabilisateurs par exemple).
  • L'application affiche les cotes du produit et fournit un rapport d'expérience.

»Il faut savoir qu'avec un matériel adapté on réduit considérablement les risques de chutes en anticipant les points bloquants. Cette application permet de prévoir toutes les contraintes et vérifier que l'échafaudage ou la plate-forme DUARIB conviennent à tous les paramètres en présence : à la hauteur nécessaire, à la configuration de la zone (couloirs exigus, passage de porte...). Avec ce nouvel outil, on gagne énormément de temps, il n'est plus nécessaire de déplacer le matériel pour vérifier ces éléments. Certaines options permettent aux opérateurs de se projeter plus facilement. Nous avons par exemple ajouté la fonction afficher la mannequin qui permet de s'imaginer en 3D dans le cadre de la réalisation de la tche de travail en hauteur. Nous avons également prévu une simulation qui place le produit dans un véhicule utilitaire afin de valider la possibilité de transport du produit.« Précise Anne-Elise PILLET,
responsable marketing chez DUARIB, à l'origine du projet.


Le premier outil digital dédié à la sécurité du travail en hauteur
Au-delà de cette nouvelle expérience d'achat que propose DUARIB, depuis novembre dernier, le fabricant s'attache aujourd'hui à ancrer la sécurité comme préalable à tout achat d'un matériel de travail en hauteur. En effet, cette application de réalité augmentée sensibilise les entrepreneurs et leurs équipes aux risques et aspects sécuritaires de leur activité, en garantissant une fiabilité du matériel (plate-forme ou échafaudage), parfaitement adapté au lieu. Ce nouvel outil contribue à renforcer la sécurité en assurant l'adéquation matériel-véhicule-zone d'intervention-physionomie de l'opérateur.
»Alors que la législation du travail en hauteur est incluse dans le Code du Travail et concerne tous les secteurs d'activité, et pas seulement le BTP, ce nouvel outil répond à l'obligation réglementaire d'examen d'adéquation. Grce à l'application, on réalise facilement un examen d'adéquation de son équipement à la zone d'intervention et aux risques inhérents. On aborde donc ses travaux en hauteur avec le bon équipement.« Ajoute Anne-Elise Pillet.

L'examen d'adéquation : Vérifier que l'équipement de travail en hauteur que l'on prévoit d'utiliser est approprié aux travaux à effectuer ainsi qu'aux risques qu'ils présentent. Cet outil devrait révolutionner le marché du travail en hauteur et sa sécurité. Il concerne tous les acteurs du btiment, mais aussi de l'industrie, des collectivités, de la distribution, ainsi que les grands comptes. Permettant de faciliter la prise de décision, la réalité augmentée est également un excellent moyen de comprendre les contraintes et de faire de la prévention en entreprise.
»Cet outil innovant représente une opportunité inédite de capitaliser sur notre compétence en termes de conseils techniques et renforcer notre relation client avec un service à forte valeur ajoutée. Sur un marché sous-digitalisé ou seulement 20 % des entreprises industrielles sont entrées sur la voie de la digitalisation*, nous estimons qu'il est capital de prendre de l'avance et nous positionner comme expert de la sécurité et de l'amélioration des conditions de travail en hauteur avec de nouveaux outils. « Conclut Anne-Elise Pillet.


marque de l'article :
  • Cdh group


article par la rédaction

contactez la rédaction

Restez informé sur les articles correspondants à la marque :

Les commentaires de l'article

laissez le premier commentaire sur cet article
Laissez-nous votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous :
indiquez votre Nom, Prénom ou Pseudo | 50 caractères maximum
adresse email au format xxxx@xxxxx.xx | 75 caractères maximum
* champs requis

à la une du marché brico jardin

copyright© 2020 | Site : JCD.web