Notre site Web utilise des cookies pour améliorer et personnaliser votre expérience et pour afficher des publicités (le cas échéant). Notre site Web peut également inclure des cookies de tiers tels que Google Adsense, Google Analytics, Youtube. En utilisant le site Web, vous consentez à l'utilisation de cookies. Nous avons mis à jour notre politique de confidentialité. Veuillez cliquer sur le bouton pour consulter notre politique de confidentialité.

Grand Litier : un congrès sous le signe du bien-dormir et de l’exigence, et de nouveaux leviers de performance

C’est en Lorraine, dans la belle cité historique de Nancy, que Grand Litier a organisé son congrès annuel du 16 au 18 juin dernier. Près de 70 % du réseau a découvert les évolutions de l’enseigne, qui mise sur l’humain, la culture de la performance et la formation de ses conseillers sommeil à travers de nouveaux investissements.  

Comme chaque année, le congrès de l’enseigne de literie premium a rassemblé les adhérents, fournisseurs, partenaires et la presse professionnelle dans un cadre festif et studieux. Culture et convivialité furent de mise, à travers une visite de la ville sous 3 angles différents et un dîner au sein de l’Hôtel de Ville sur la majestueuse Place Stanislas. En outre, il a été l’occasion de redécouvrir le nouveau concept intérieur adopté par le magasin de Vandoeuvre, sous enseigne Grand Litier depuis 2016, et dirigé aujourd’hui par Marc Derval. « En seulement 1 an et demi, 85 % des magasins ont adopté le nouveau concept, au sein duquel la décoration revêt une importance considérable. Tout cela participe à notre dynamique globale, que nous souhaitons perdurer », lance Wolf Stolpner, Président. Ce magasin l’illustrait parfaitement, avec la mise en avant des grandes marques de literie française ainsi qu’une offre prééminente portée sur les accessoires.

Une évolution positive

La réunion plénière du lendemain a été l’occasion de rappeler les bonnes performances du réseau avec, comme objectif principal, rester « l’enseigne de référence de la literie premium en France », atteindre les 150 magasins et 150M€ de CA d’ici à peu près 5 ans. Malgré la difficulté du contexte, Grand Litier a gagné 13,6 % de CA en 2 ans à magasins constants, et demeure, en moyenne, au-dessus du marché de 3 à 5 %. Alors qu’à fin mai, le CA moyen/magasin est de 900 000 €, elle entend aller plus loin pour dépasser, d’ici 5 ans, le million. « Aujourd’hui, près de 45 % des magasin ont un panier moyen supérieur à 2000 € et nous progressons encore davantage en nombre de ventes. Ce n’est pas le fruit du hasard, mais celui d’un vrai travail d’équipe centré sur la culture de la performance », précise Bertrand Tisseyre, responsable développement.

Outre les 10 critères de performance, pour lesquels 3 magasins ont été récompensés lors du congrès, Grand Litier fait évoluer sa stratégie à travers une nouvelle équipe et des outils ciblés sur l’humain. « À mes yeux, l’avenir de Grand Litier est radieux. Nos valeurs humaines, tournées autour de l’excellence, la patience, l’écoute, l’intégrité et la bienveillance, nous permettent de rester optimistes. Aujourd’hui, l’enseigne attire de nombreux prospects. Nous devons poursuivre notre exigence afin de conserver notre image de marque premium », déclare le Président.

Formation et Conseillers sommeil, au cœur d’une stratégie autour du bien-dormir

La formation prend, cette année, une dimension supérieure. Pour se renforcer sur le segment premium et viser une cible précise, celle des Français âgés de 45 ans et plus, soucieux de leur sommeil et leur bien-être, chaque Conseiller sommeil doit être formé en conséquence. Déjà l’an dernier, Grand Litier avait annoncé la mise en place de semaines d’intégration au sein de son Siège. Elles permettent de rencontrer les équipes de tous les services, réaliser des exercices pratiques, et se former sur le logiciel de gestion commerciale Skara. Sans oublier les moments de détente, fédérateurs et conviviaux.

En plus de travailler avec des sociétés externes telles que l’Académie du Sommeil et Vendeur d’Élite, Grand Litier a annoncé son partenariat avec Storiz, pour mettre en place sa nouvelle plateforme digitale d’e-learning accessible depuis un ordinateur ou une tablette. Ce dispositif, qui s’adapte au rythme du magasin, permet de centraliser et d’individualiser le parcours de la formation, en rendant la montée en compétences plus accessible et flexible. Les conseillers sommeil ont désormais accès à différentes thématiques (vente, produit, sommeil) et des contenus exclusifs, réalisés par le Siège. « Ils permettent une expérience engageante, impactante et interactive », souligne Catherine Dourthe, Secrétaire Générale en charge des formations. Et Wolf Stolpner d’ajouter : « À partir de septembre, nos 300 Conseillers-sommeils, sans exception, devront s’inscrire. C’est l’élément primordial de la compétence. » Une autre formation, dédiée aux managers, sera également développée dans le cadre de l’encadrement et de la motivation des équipes.

Communication et notoriété

Afin d’asseoir sa notoriété, Grand Litier continue d’investir en communication. Le congrès a été l’occasion de découvrir de nouveaux visages, avec une équipe marketing qui a évolué depuis la fin de l’année 2023. L’arrivée de Céline Massarutto, responsable du service communication, Océane Malhié, graphiste et Eudes Lemaire, chef de projets digitaux, en est la preuve vivante.

Dans la continuité des actions menée en 2023, Luc Blouet, directeur d’enseigne, a rappelé que « la télévision reste un outil puissant sur lequel l’enseigne sera présente lors de 4 vagues de 16 semaines, visant à toucher environ 125M de contacts ». En presse, 29 parutions sont prévues pour 9,6M de personnes. Enfin, le digital servira à augmenter les visites en magasin. Pour rappel, Grand Litier a gagné plus de 12 points de notoriété assistée entre 2022 et 2023.

En parallèle, l’enseigne poursuit son engagement auprès de l’association Léo pour financer la lutte contre les cancers pédiatriques, venir en aide aux familles en milieu hospitalier et inviter les enfants à des évènements festifs ou sportifs. 1€ lui est reversé par literie vendue.

Engagement Sommeil et seconde vie

Pour répondre aux Français soucieux de leur bien-dormir, Grand Litier entend apporter la réponse adéquate à leur besoin de sommeil. Après l’Assurance Confort lancée en 2019, et suivie par 73 % du réseau, Grand Litier a entamé un travail de refonte de la formule équivalente aux nuits d’essai lors des Réunions Régionales en 2023. Ce travail, mené de manière collaborative, s’est poursuivi jusqu’au congrès et l’Engagement Sommeil est né. Il permet d’intégrer l’échange de matelas, avec des règles précises, dans une démarche plus globale de satisfaction clients en valorisant les Conseillers.

« Ce projet dépasse la notion d’échange et d’essai. Ayant vocation à devenir un élément de communication de l’enseigne, il repose sur 3 piliers : la compétence et les connaissances des conseillers sommeil, l’écoute pour connaître l’ensemble des besoins des clients, et indéniablement la volonté de satisfaire les clients même après la livraison, pouvant aller jusqu’à proposer l’échange », commente Wolf Stolpner. 

Le devenir de la literie a également été évoqué à travers le marché de l’occasion, dont la création du logo « Seconde Vie » est l’illustration. Afin de correspondre à tout le réseau, plusieurs solutions ont été suggérées durant le congrès, et seront évoquées plus tard par l’enseigne, qui a un bel avenir dans l’univers de la literie et du bien-dormir.

En chiffres
120 magasins.
● Surface de vente totale : 45 056 m2 et moyenne : 377 m2.
● CA annuel en 2023 : 106,5M€ (vs. 102M€ en 2022).

Par Camille Borderie

Service de la rédaction Journaliste Univers Habitat, Faire Savoir Faire

Articles qui peuvent aussi vous intéresser

×