Notre site Web utilise des cookies pour améliorer et personnaliser votre expérience et pour afficher des publicités (le cas échéant). Notre site Web peut également inclure des cookies de tiers tels que Google Adsense, Google Analytics, Youtube. En utilisant le site Web, vous consentez à l'utilisation de cookies. Nous avons mis à jour notre politique de confidentialité. Veuillez cliquer sur le bouton pour consulter notre politique de confidentialité.
L’enseigne Habitat est placée en redressement judiciaire

L’enseigne Habitat est placée en redressement judiciaire

Habitat, l'enseigne anglaise spécialisée dans l'ameublement et l'équipement de la maison depuis 1964, a demandé son placement en redressement judiciaire en raison de "difficultés financières profondes". L'annonce a été faite le jeudi 30 novembre par un communiqué dans lequel la direction assure vouloir "stabiliser la situation financière de l’enseigne qui n’a jamais été profitable en France" et "assurer sa viabilité à long terme". Le 6 décembre, le tribunal de commerce de Bobigny aen effet placé l'enseigne Habitat en redressement judiciaire, selon l'AFP. Habitat affirme avoir été "confrontée à des difficultés financières profondes, largement attribuables à une gestion antérieure défaillante et exacerbée par…
Lire la suite
Maison de la Literie : salariés mobilisés, passif exigible de 18 M€ et potentielle reprise par un groupe familial français

Maison de la Literie : salariés mobilisés, passif exigible de 18 M€ et potentielle reprise par un groupe familial français

Dans un article du 19/07 signé Eloïse Bussy, France 3 Bourgogne-Franche-Comté évoque la mobilisation des salariés de la branche fabrication de Maison de la Literie, filiale du groupe Veldeman, suite à son placement en redressement judiciaire 12 jours plus tôt par le tribunal de commerce de Chalon-sur-Saône. Quelque 50 des 60 salariés travaillant pour la société à Saint-Forgeot en Saône-et-Loire ont manifesté devant les locaux le mercredi 19 juillet. Tous sont « plongés dans l’incertitude », « une trentaine d’entre eux indiquent ne pas avoir reçu leur salaire de juin » et « certains sont à découvert », indiquait la veille Michel Vaillot, secrétaire…
Lire la suite
×