Notre site Web utilise des cookies pour améliorer et personnaliser votre expérience et pour afficher des publicités (le cas échéant). Notre site Web peut également inclure des cookies de tiers tels que Google Adsense, Google Analytics, Youtube. En utilisant le site Web, vous consentez à l'utilisation de cookies. Nous avons mis à jour notre politique de confidentialité. Veuillez cliquer sur le bouton pour consulter notre politique de confidentialité.

UCEM : Atteindre le plus haut niveau de performance !

C’est près d’Ajaccio, en Corse, que s’est déroulé du 29 mai au 1er Juin dernier le congrès UCEM. Des temps forts, où partages, échanges et convivialité étaient au rendez-vous. Prendre conscience que l’avenir se joue collectif pour atteindre le plus haut niveau de performance : voilà le mot d’ordre de ce congrès.

Martine Llobet, Présidente de l’Ucem a tenu lors de son introduction à souligner que ce Congrès revêtait une » importance plus particulière « car le réseau Crozatier a intégré la coopérative de l’Ucem ne manquant pas de souligner qu’elle était » heureuse de les accueillir et fière de leur confiance «. La présidente de l’Ucem leur assurant, par ailleurs, » la volonté du groupement de les accompagner et d’oeuvrer à l’objectif de favoriser leurs prospérité «. Grce à l’acquisition de cette belle marque Crozatier, l’Ucem couvre maintenant l’ensemble des circuits de distribution milieu, haut de gamme, retrouvant ainsi une formidable opportunité et de dynamisme tant dans le recrutement de nouveau adhérent qu’en développement interne, le groupement fédérant un réseau de 173 magasins.

Il était important pour Martine Llobet de rappeler la philosophie de la coopérative Ucem :

» Cette forme de commerce unique dans l’ameublement en France permet de conjuguer la réussite économique tout autant qu’humaine en s’appuyant sur des valeurs de responsabilité, de so- lidarité et de partage. Guidé à la fois par la recherche de performance et le souci d’humanité, la volonté d’entreprendre et le respect de chacun. Mais parce qu’un modèle démocratique ne peut souffrir de pratique inadaptée une fois les orien- tations déterminées, les efforts doivent être communs. «

» La volonté d’entreprendre et le respect de chacun «

La mise en place d’un dispositif de suivi des achats, de la communication et des concepts de marque était concomitante à l’intégration des adhérents Crozatier. Martine Llo- bet a tenu à les remercier d’en avoir compris » l’impérieuse nécessité car il conditionne l’amélioration des conditions d’achat, la cohérence du réseau, optimisant ses chances de croissance accélérée. « La présidente souligne : » Si le savoir-faire, la qualité du produit et du conseil, la personnalisation et le soucis de la satisfaction sont communs à nos trois enseignes, notre axe stratégique reste la différenciation et la complémentarité «. Pour Martine Llobet, » la solution globale d’aménagement du client doit prendre en compte son bien-être et donc les équipes de vente doivent avoir un professionnalisme au niveau de gamme visé « qui poursuit : » Trois enseignes, c’est trois marques pour poursuivre notre développement. «

Martine Llobet rappelle lors du Congrès qu’avec Monsieur Meuble en 2016 » les ouvertures de Metz, St Priest, Royan, Pacy-sur-Eure, Mcon et les reprises de magasins à Sarrebourg et Chteau-Thierry et après le développement du réseau Meublena à Pont-Charrin et à Epinay-sur-Orge et la reprise du magasin de Romilly-sur-Seine et l’ouverture pour Crozatier des points de vente de Périgueux et Metz, nous poursuivons cette année notre développement. «

De nombreuses ouvertures dans toute la France Pour 2017, Monsieur Meuble a prévu l’ouverture de points de vente sur Compiègne, Pontarlier, Toulon, Sens, Clermont-Ferrand ainsi que l’ouverture de Meublena, notamment à Brives, Limoges et Sarrebourg. La présidente de l’Ucem précise par ailleurs que pour Crozatier, un magasin devrait voir le jour à Nancy et que de nombreux projets en cours. » Tout cela allié à la poursuite de la stratégie web to store et des actions de digitalisation pour les trois enseignes, ce sera la garantie de réussir avec le web en associant la force du national et du local «. Martine Llobet insiste également dans son intervention au congrès sur la dynamique engagée qui passera, selon elle, » par la formation des équipes de vente et par l’intégration des solutions digitales en magasin. « Martine Llobet souhaite sensibiliser les participants au congrès en mettant en avant que » pour séduire un consommateur toujours plus exigeant, cela nous impose de nous discipliner pour mieux valoriser nos marques, mieux valoriser nos prestations pour renforcer notre impact auprès du consommateur. « avant de conclure : » Nos valeurs, notre nombre, les orientations prises, le témoignage de votre confiance augure un bel avenir, nous avons tous la passion comme métier, l’humain comme moteur «

» La passion comme métier, l’humain comme moteur ! «

Après le discours fort de Martine Llobet, c’est au tour d’Elliot Senaya le directeur général de l’Ucem, de prendre la parole : » La mutation technologique que connait notre société met le distributeur face à un défi, celui de s’adapter à son environnement. Ce défi, il est possible de le réussir « explique Elliot Senaya, en introduction de son intervention. » Nous devons le réussir, car le consommateur a besoin de nous, parce qu’il a besoin de proximité et de professionnalisme, éléments caractéristiques des réseaux UCEM. Nous avons par ailleurs un atout : des marques fortes MONSIEUR MEUBLE, MEUBLENA et CROZATIER. Le lieu physique, le magasin possède des avantages humains et expérientiels uniques, que nous devons savoir intelligemment déployer pour accroître la notoriété de nos marques et créer une relation forte et pérenne avec le client « poursuit-il avant de préciser : » Faire de nos enseignes des enseignes de préférence et faire de l’Ucem pour la profes- sion un groupement de référence. «

Les six piliers qui fondent l’histoire de l’Ucem

Elliot Senaya a insisté sur la nécessité pour réussir de s’adapter et reconquérir le client. Pour cela, il rappelle les six piliers de la stratégie de l’UCEM centrés sur : » la force des relations avec nos fournisseurs intégrant une approche marketing plus affirmée et de co-construction, un maillage territorial équilibré et des services aux adhérents visant à favoriser leurs performances commerciale et financière «. Elliot Senaya précise aussi que » dans un marché qui connaît une croissance modérée, c’est à nous de consolider nos acquis en restant ensemble et indépendants, les deux étant indissociables. Il nous faut accepter de nous adapter, de nous transformer en ac- ceptant d’acquérir de nouvelles compétences. «

» Il faut gagner la confiance du client. Avec compétence, et bienveillance «

Pour le directeur général de l’Ucem, » Il faut gagner la confiance du client au travers de trois leviers : la compétence, le respect de la promesse client et la bienveillance. « Pour conclure son intervention, Elliot Senaya l’affirme haut et fort : » Le client a changé, nous devons le reconquérir, nous le pouvons avec de l’innovation et de l’audace. Avec le travail et l’engagement que vous avez en magasin, nous réussirons. «

Performance Les clés du sportif

Le parallèle du monde de l’entreprise et de la performance sportive a été présenté par une intervention de Guillaume Nery, champion du monde Neri d’apnée. Le sportif a expliqué comment atteindre le plus haut niveau de performance avec quelques clés fondamentales.

Pour Guillaume Nery, la première clé pour atteindre les sommets : il faut préparer la performance en définissant bien les objectifs et en ayant un plan d’action et d’entrainement. Pour le sportif, il faut aussi cultiver le plaisir du travail pour entretenir la motivation. » être le plus imaginatif possible, il faut être dans la créativité pour briser la monotonie et savoir créer l’aventure collective avec générosité et confiance. « Le sportif l’avoue volontiers : » l’apnée c’est tout sauf un sport individuel mais un groupe nécessaire pour atteindre les objectifs fixés. Il faut créer un état d’esprit de l’aventure humaine, car même en étant la personne de référence, il faut mettre la main à la pte Tout le monde est là pour que ça avance. Personne n’est au-dessus de l’autre, chacun amène son grain. L’esprit du partage, on fait avancer notre famille et pas l’individuel, on se doit de créer le climat de confiance dans les deux sens. «

Pour atteindre le plus haut niveau, il fait savoir être patient et » savoir cultiver la progression en restant fidèle à sa philosophie «, explique Guillaume Nery. Pour lui, » lorsque l’approche de la performance est là, il faut savoir gérer son stress, avoir un engagement et une maitrise de soi. « Une entreprise marche avec des chiffres créant un impact psychologique qui peut être positif comme négatif. La raison pour laquelle, l’apnéiste estime qu’avant toute chose, » c’est une histoire humaine. Il faut gérer sa peur, identifier et accepter ses angoisses et être honnête avec soi-même. Mettre des mots sur ses peurs pour mieux les gérer, accepter qu’il soit possible d’échouer. « Enfin, Guillaume Nery explique à l’assistance qu’une des clés est aussi l’humilité : » prendre du recul, c’est aussi relativiser. Vivre le présent en se concentrant sur l’instant et non sur la destination. En conclusion, on ne peut jamais prévoir l’imprévisible, on peut seulement se tenir prêt à l’affronter ! «

Conclusion

Ce congrès restera marqué dans les esprits tant par la force des messages que les dirigeants et l’équipe toute entière de l’Ucem à réussi à faire passer, que par l’intervention de Guillaume Nery qui a séduit et conquis tout l’auditoire présent lors des réunions, réussissant à faire partager et ressentir son vécu transposable dans la vie de chacun afin de gagner en estime de soi et atteindre en équipe le plus haut niveau de performance.

Pas de congrès réussi sans soirée de Gala,et là encore le charme de la Corse aura opéré laissant à tous les adhérents le bonheur d’avoir était là,présent à ce rendez vous annuel.

Innauguration MONSIEUR MEUBLE Compiègne

UH : C’est votre 2éme magasin MONSIEUR MEUBLE pourquoi ?

Olivier MEIER : J’ai un magasin Mobalpa et un Monsieur Meuble à Noyon situé à 25 Kms de Compiègne. Je cherchais une solution pour augmenter mon chiffre d’affaires et donc mes marges en gardant l’ensemble de mon personnel avec une organisation scindée tant pour la vente que pour les livraisons sur deux sites proche finalement. De plus pour la communication locale mes investissements restent inchangés, je repique juste une deuxième adresse me permettant de renforcer mon impact. En regardant j’ai pu voir qu’en dehors de Conforama il n’y avait pas d’autre enseigne nationale sur Compiègne en Meuble alors que la ville offre un bon potentiel commercial.

Et ouvrir ce deuxième magasin sous l’enseigne Monsieur Meuble était pour moi une évidence pas envie d’ouvrir sous une autre.

  • Les Meubles MEIER emploient 10 personnes
  • Noyon ( 60 ) 15 000 Habitants
  • 1 Mr Meuble 900 m2 – 1 Mobalpa 180 m2
  • Compiègne ( 60 ) 45 000 Habitants
  • 1 Mr Meuble 700 m2
Par Laurent Dollez

Directeur de la publication, Rédacteur en chef

Articles qui peuvent aussi vous intéresser