Notre site Web utilise des cookies pour améliorer et personnaliser votre expérience et pour afficher des publicités (le cas échéant). Notre site Web peut également inclure des cookies de tiers tels que Google Adsense, Google Analytics, Youtube. En utilisant le site Web, vous consentez à l'utilisation de cookies. Nous avons mis à jour notre politique de confidentialité. Veuillez cliquer sur le bouton pour consulter notre politique de confidentialité.

A partir du 1er juillet 2012

Les appareils de réfrigération domestique vont vers encore plus de performance énergétique.

Réduire les consommations d’énergie est une nécessité pour tous. Aujourd’hui, grâce aux progrès réalisés au cours des dernières années le
renouvellement d’un appareil électroménager permet de réaliser au minimum 40% d’économie d’énergie par rapport à l’ancien appareil.A compter du 1er juillet 2012, l’exigence environnementale s’élève encore davantage pour les appareils de froid, en effet les fabricants ne pourront plus proposer à la distribution de réfrigérateurs, congélateurs et appareils combinés de classe A.
Les distributeurs conservent cependant la possibilité de vendre les appareils de classe A encore présents dans leurs stocks.L’offre produits portera désormais sur les appareils les plus performants
et les moins énergivores de classe A+, A++ et A+++.
L’étiquette énergie fournit aux consommateurs des informations fiables
et comparables sur la consommation d’énergie. Obligatoire depuis 1995,
une nouvelle étiquette énergie a été introduite fin 2011. Elle a été
complétée d’informations sur les performances et les émissions acoustiques qui sont des caractéristiques essentielles pour choisir un
appareil ménager.
Cette démarche est accompagnée par une règlementation sur l’éco‐conception qui limite progressivement la mise sur le marché aux produits les plus performants.

Par La Rédaction

Le magazine du pilote.

Articles qui peuvent aussi vous intéresser

×