Notre site Web utilise des cookies pour améliorer et personnaliser votre expérience et pour afficher des publicités (le cas échéant). Notre site Web peut également inclure des cookies de tiers tels que Google Adsense, Google Analytics, Youtube. En utilisant le site Web, vous consentez à l'utilisation de cookies. Nous avons mis à jour notre politique de confidentialité. Veuillez cliquer sur le bouton pour consulter notre politique de confidentialité.

Mobalpa : 75 ans d’expertise et des objectifs de développement toujours aussi ambitieux

Marque historique et majeure du groupe savoyard Fournier, Mobalpa continue de se déployer en France. L’enseigne spécialiste de la cuisine, de la salle de bain et de l’aménagement sur-mesure affiche une santé solide et une politique dynamique. De nombreuses ouvertures sont prévues avant la fin de l’année. État des lieux avec Valérie Expert, responsable du développement France.

Fondée en 1948, Mobalpa poursuit son essor commercial tout en préservant ses valeurs de qualité et d’exigence. En janvier 2024, l’enseigne comptait 243 magasins en France, dont 234 en franchise ; et annonçait 437 M€ de CA 2023. Après les ouvertures de Vitrolles (13) et Caen (14) en début d’année, et la réouverture du magasin de Dreux en juin, le cuisiniste ne prévoit pas moins de 20 inaugurations d’ici fin décembre (voir l’encadré). Pour continuer son expansion, Mobalpa sait compter sur ses collaborateurs, ses partenaires et ses franchisés.

La force de cette enseigne, c’est aussi qu’elle a su se réinventer ces dernières années. « Depuis 2019, nous sommes parvenus à rajeunir notre image pour devenir une marque tendance et dans l’air du temps. Mobalpa est une enseigne inspirante qui a l’art de conjuguer les styles et de s’adapter à chacun d’entre eux. Nous créons des aménagements toujours plus ergonomiques, esthétiques et fonctionnels qui s’adaptent aux envies, au quotidien et aux modes de vie de chacun », assure Valérie Expert. Le catalogue sorti en mars en est une nouvelle preuve, et « les retours sont très positifs », se réjouit la responsable du développement.

Grâce à cette nouvelle identité de marque, Mobalpa a vu ses consommateurs rajeunir, et cible désormais les trentenaires. Fière de ses 91 % de taux de notoriété globale, élue « Meilleure chaîne de magasins de l’année 2024 », Mobalpa semble ne pas subir la crise. Avec une clientèle CSP+ moins touchée par l’inflation, un panier moyen autour de 13 000 € et 3/4 de l’activité liés à la rénovation, le cuisiniste construit l’avenir d’un œil serein et continue de performer.

« Nous sommes experts dans les 3 métiers : la cuisine, la salle de bains et l’aménagement sur-mesure.  80 % de notre CA se fait sur la cuisine, pièce préférée des Français, devenue au fil du temps le cœur de la maison. » Valérie Expert rappelle qu’en comparaison à nos voisins européens, « le taux d’équipement en cuisine intégrée en France n’atteint pas 70 %, ce qui offre un beau levier de croissance à Mobalpa sur ce marché très dynamique ».

« Depuis 2019, nous sommes parvenus à rajeunir notre image pour devenir une marque tendance et dans l’air du temps » Valérie Expert, Mobalpa France

Principalement basé sur la franchise, le modèle entrepreneurial de Mobalpa fait ses preuves depuis 75 ans. La durée moyenne de 20 ans pour les contrats confirme l’implication et la fidélité des franchisés et du franchiseur. Mobalpa continue d’étoffer ce réseau déjà mature. Sa présence sur Franchise Expo Paris, aux côtés des 3 autres enseignes du groupe Fournier, a généré plus d’une centaine de rencontres qualitatives pour de futurs magasins franchisés. « Ce fut un beau succès pour nos enseignes. Ce salon, qui a accueilli près de 50 000 visiteurs en 3 jours, nous a permis de rencontrer de potentiels futurs dirigeants pour des créations de magasins ou des reprises de points de vente existants. »

Avec les franchisés déjà installés, dont le plus jeune a seulement 27 ans, Mobalpa n’hésite pas à mettre en lumière la diversité des parcours et des expériences au sein de son réseau. « Si les candidats proviennent surtout du salariat et possèdent des compétences de commerçant et de management, nous recherchons, au-delà des différences d’âge et de parcours, des individus passionnés par le commerce et par l’aménagement d’intérieur », explique Valérie Expert.

Mobalpa s’engage à accompagner ses franchisés dès le début de l’aventure, et à chaque étape de leur projet. De la recherche du local idéal à la formation des équipes, en passant par le montage du business plan et le soutien financier, l’enseigne offre une assistance complète et personnalisée. Grâce à ses services support dédiés, Mobalpa assure le recrutement, la formation et la communication nécessaires à la réussite de chaque ouverture. Une fois le magasin inauguré, l’équipe d’animation réseau prend le relais, offrant un suivi quotidien et des conseils avisés en matière de politique commerciale, de formation et de vente.

En plus de la France, Mobalpa se développe aussi en Espagne, en Belgique et en Suisse. Les ambitions de l’enseigne historique « cœur de gamme » du groupe Fournier est à l’image de sa volonté de forte croissance. La nouvelle usine en Haute-Savoie lancera ses premières productions en agencement sur-mesure en septembre et la construction de la 4e usine dans la Drôme, à l’image de celles situées près de Thônes en Haute-Savoie, confirme la santé économique du fabricant savoyard. ∎

Le maillage national se poursuit avec 20 ouvertures en 2024
Mobalpa prévoit d’ouvrir une vingtaine de magasins en France d’ici fin 2024. L’enseigne en inaugurera 3 à Paris intra-muros et s’installera notamment à Six-Fours (Var), Pau (Pyrénées-Atlantiques), Albi (Tarn), Beynost (Ain) et Nantes (Loire-Atlantique). « Il y a encore de belles zones géographiques à fort potentiel pour Mobalpa »,annonce Valérie Expert, responsable du développement pour la France.

En chiffres
▪ Mobalpa : 437 M€ de CA en 2023 avec 243 magasins dont 234 en franchise ▪ 20 ouvertures prévues en 2024.
▪ Groupe Fournier (Mobalpa, Perene, Hygena et Socoo’c) : 528,8 M€ en 2023, avec 542 magasins et 2 288 collaborateurs salariés.

– Par Laurence Peraud et Anthony Thiriet

> Découvrez d’autres articles sur Mobalpa

Par Anthony Thiriet

Rédacteur en chef des magazines Univers Habitat et Faire Savoir Faire

Articles qui peuvent aussi vous intéresser

×