[ distribution ] Tribune libre : bilan 2016 de la FICIME

Voici le bilan de l'année suite à  la conférence de presse organisée par la FICIME

publié le Jeudi 19 Janvier 2017

Précédente Suivante

Bilan 2016 : une réelle reprise tirée par l'activité des entreprises et leurs investissements

Activitées liées à  l'investissement : + 8,1%

Après un recul de l'activité de 7,1% en 2015, 2016 a tenu toutes ses promesses et au-delà  des prévisions en raison de l'effet positif de la mesure de suramortissement. Cela est particulièrement vrai dans :

- le matériel de BTP et de manutention (+23,1%) en raison de la reprise de construction dans le bà¢timent et dans les grands travaux publics

- les moteurs thermiques (+12,4%)

- les activités de reconditionnement (+9,5%)

- les outillages électroportatifs et espaces verts professionnels (+6,4%)

- les machines d'emballage et de process (+5,9%)

- l'électronique professionnelle (+0,4%).

Seul recul dans les systèmes et solutions d'information et d'impression professionnels (- 2,5%).

Activitées liées à  la consommation :+ 3,7%

L'activité a été porteuse en 2016 :

- l'électronique Grand Public (+6%) : A noter un très bon premier semestre porté notamment par les achats de téléviseurs nouvelle génération et certains événements sportifs

- l'outillage électroportatif et espaces verts Grand Public (+3,4%)

- les grossistes informatiques (+0,2%), dont le ralentissement de leur activité se confirme cette année.

Des prévisions optimistes pour le 1er semestre 2017 dans les secteurs liés à  l'investissement

Les adhérents de la FICIME sont optimistes pour ce début 2017 et dans une grande majorité de secteurs, particulièrement dans ceux qui dépendent des investissements de leurs clients.

Activités liées à  l'investissement : + 5,7%

La palme revient aux machines d'emballage et de process : les entreprises anticipent une hausse d'activité de 10,5% au premier semestre 2017.

Le secteur du matériel de BTP et de manutention prévoit une croissance de plus de 9%.

Le secteur des moteurs thermiques envisage une belle poursuite de leurs ventes avec +8% prévus sur les six premiers mois de l'année.

Les entreprises d'outillages électroportatifs professionnels et pour espaces verts sont presque aussi optimistes et tablent sur une hausse d'activité de 7% sur la période.

Le secteur des systèmes et solutions d'information et d'impression professionnels est plus modeste mais prévoit toujours une croissance : +2%.

Le secteur du reconditionnement poursuit sa progression avec +7% attendu.

Même l'électronique professionnelle prévoit de retrouver des couleurs avec une légère progression de 2,5% espérée, grà¢ce aux effets retards et positifs de la reprise des grands travaux, de la construction et de la réhabilitation qui bat son plein.

Activités liées à  la consommation : - 3,7%

La tendance est nettement moins porteuse et assez contrastée.

- Les entreprises du secteur d'outillages portatifs et espaces verts Grand Public restent résolument optimistes puisqu'elles anticipent une progression sur le 1er semestre de 7 %.

- A l'inverse, les secteurs de l'électronique Grand Public et des systèmes et solutions d'impression pour les particuliers prévoient une rechute de 6,5% tirée vers le bas par un plongeon de 30% sur les ventes de téléviseurs après le boom du premier semestre 2016.

- Le secteur des grossistes informatiques craint une poursuite de la stagnation amorcée en 2016 avec même une érosion inédite de 0,5% sur les six premiers mois de l'année.

« Notre activité, liée en grande partie à  l'importation et à  la commercialisation en B to B de produits importés, est révélatrice de la reprise de l'économie française intervenue en 2016, particulièrment portée par les investissements des entreprises dont ont profité la plupart des adhérents de nos syndicats », déclare Laurence Fauque, Déléguée générale de la FICIME.

« Dans le contexte politico-économique 2017, la France aura plus que jamais besoin d'importations de matériels, de machines, de pièces, à  la fois pour soutenir sa consommation mais aussi pour développer sa production. Ces importations contribueront à  accroître la richesse nationale et le rayonnement de la France à  l'international, ajoute Alain Rosaz, Président de la FICIME. Voilà  pourquoi nous attendons des futurs dirigeants de notre pays une meilleure prise en compte de cette activité essentielle qu'est l'import-export, y compris dans sa dimension importation qui, elle aussi, crée de l'emploi sur notre territoire ».

A propos de La FICIME
La FICIME fédère 13 syndicats et union et, et représente 417 entreprises internationales de la mécanique et de l'électronique générant plus de 420 000 emplois directs, indirects et induits. La FICIME avec plus de 40 milliards d'euros de chiffre d'affaires intervient dans deux domaines : la Mécanique et les Produits Electriques et Electroniques et représente les deux grands aspects de l'économie française : le secteur lié à  l'investissement et le secteur lié à  la consommation.


marque de l'article :
  • Ficime


article par la rédaction

contactez la rédaction

Restez informé sur les articles correspondants à la marque :

Les commentaires de l'article

laissez le premier commentaire sur cet article
Laissez-nous votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous :
indiquez votre Nom, Prénom ou Pseudo | 50 caractères maximum
adresse email au format xxxx@xxxxx.xx | 75 caractères maximum
* champs requis

à la une du marché blanc brun

Reportages vidéos Blanc Brun

copyright© 2021 | Site : JCD.web