Notre site Web utilise des cookies pour améliorer et personnaliser votre expérience et pour afficher des publicités (le cas échéant). Notre site Web peut également inclure des cookies de tiers tels que Google Adsense, Google Analytics, Youtube. En utilisant le site Web, vous consentez à l'utilisation de cookies. Nous avons mis à jour notre politique de confidentialité. Veuillez cliquer sur le bouton pour consulter notre politique de confidentialité.

Un 2e magasin à Paris pour Maxi Bazar, qui accélère son déploiement en centres-villes et en franchise

Fondée en 1977 et axée sur l’équipement de la maison et de la personne à prix mini, l’enseigne Maxi Bazar vient d’inaugurer un nouveau magasin à Paris 18e, boulevard de Rochechouart. Il s’agit de son 98e point de vente, dont environ 70 en France et le reste en Suisse, et de sa 2e adresse dans la capitale.

Ce magasin de 600m² propose 8000 références adaptées à une clientèle de centre-ville (sur les 15000 de l’enseigne), dont 30% à moins de 3€ et 50% à moins de 5€. « Il reflète le savoir-faire historique des équipes Maxi Bazar dans la proximité », lance Jean-Marie Pomarès, PDG depuis 2022, après d’autres responsabilités (directeur du contrôle de gestion chez Relay, DG des librairies Album, DG de La Chaise Longue, et DG de Maxi Bazar depuis 2017).

Selon les prévisions du cabinet Xerfi, le CA des enseignes de bazar et de déstockage devrait progresser de 6,5% en moyenne, en 2024 et en 2025. Les pressions sur le pouvoir d’achat restent favorables à la fréquentation de tels magasins. Ces enseignes à petits prix s’imposent ainsi dans le paysage commercial français, alors que le commerce de détail s’est replié de 0,5% en volume en 2022.

Forte de son expertise dans le commerce de proximité, et ayant opté pour une ouverture à la franchise, Maxi Bazar compte accélérer son déploiement dans les centres-villes de l’Hexagone. « Alors que les enseignes de bazar restent surtout cantonnées aux zones périurbaines sur de grandes surfaces, Maxi Bazar va s’imposer au cœur des grandes agglomérations, réservoirs de croissance lui permettant de capter tous les ménages, des plus modestes aux plus aisés », précise le PDG.

Ce dernier évoque aussi les nombreuses fermetures de magasins, surtout dans le secteur de la mode, qui engendrent une hausse de la vacance commerciale en centre-ville : « Cela ouvre des opportunités aux enseignes de bazar et de déstockage pour s’implanter, avec des concepts de magasin adaptés à des plus petites surfaces. »

Maxi Bazar propose des gammes suivies toute l’année pour équiper son intérieur (décoration, petit mobilier, linge de maison, rangement, arts de la table, jardin, droguerie…), mais aussi des offres en cadeaux,  cosmétique, hygiène et beauté. Conçus sur le concept d’un « bazar moderne », ses magasins mettent en avant les bonnes affaires et les surprises à prix mini. L’attractivité de l’offre est renforcée par des arrivages fréquents, des podiums souvent renouvelés et de nombreuses opérations (PromoBaz.ar, Prix Bazardés, Nouveautés, Prix d’ouverture…). Une « zone saisonnière » plonge les clients dans l’esprit du moment (extérieur, fournitures scolaires, décos de Noël…).

Avec 1300 collaborateurs, Maxi Bazar a réalisé 250M€ de CA en 2023. Comme Stokomani, l’enseigne appartient à 100% au Family Office Zouari, qui est aussi actionnaire de référence de Picard, avec 49% du capital. Moez-Alexandre Zouari est également master franchisé du Groupe Casino, enseignes Franprix et Monoprix. Il est aussi DG de Teract, Family Office Zouari étant actionnaire à hauteur de 12% du capital avec Xavier Niel et Matthieu Pigasse. ∎

10 à 20 ouvertures par an
Invité de l’émission Territoire Eco, Jean-Marie Pomarès, PDG du groupe Maxi Bazar, y a dévoilé sa stratégie de développement ; qui a été synthétisée par notre confrère Nice Matin, début mai. « Notre travail est de trouver des produits durables à des prix très compétitifs. On y parvient grâce à ces importateurs qui font le lien entre les fournisseurs et nous. On s’approvisionne en Chine mais aussi en France et en Europe », peut-on notamment lire dans les colonnes du quotidien régional. Le PDG précise aussi l’objectif d’ouvrir « 10 à 20 magasins par an pendant les 5 prochaines années », en favorisant la croissance externe. Un nouveau point de vente de 2000m² est prévu pour septembre à Mougins, et sera adossé de 1000m² de bureaux, futur siège de l’enseigne basée à Cannes, toujours selon Nice Matin.

>> Retrouvez prochainement un entretien exclusif de Jean-Marie Pomarès sur www.univers-habitat.eu

Par Anthony Thiriet

Rédacteur en chef

Articles qui peuvent aussi vous intéresser

×