Notre site Web utilise des cookies pour améliorer et personnaliser votre expérience et pour afficher des publicités (le cas échéant). Notre site Web peut également inclure des cookies de tiers tels que Google Adsense, Google Analytics, Youtube. En utilisant le site Web, vous consentez à l'utilisation de cookies. Nous avons mis à jour notre politique de confidentialité. Veuillez cliquer sur le bouton pour consulter notre politique de confidentialité.

Vogica renaîtra de ses cendres

L’enseigne Vogica, distributeur français de cuisines et salles de bain, placé en liquidation judiciaire en 2010, a été vendue aux enchères au groupe Parisot, numéro 1 du meuble français.

Le Groupe Parisot a acquis le mercredi 27 septembre 2011 le portefeuille des marques et les noms de domaine de Vogica, spécialiste des ventes de cuisines et salles de bains, au terme d’une vente des actifs immatériels de la société (les stocks de Vogica avaient été bradés, le millier de salariés licenciés et le site vendu) dans les salons de l’Union des fabricants à Paris par Maitre Olivier de Bouvet. L’intérêt pour l’acquéreur de marques vendues aux enchères est « de disposer immédiatement de droits de propriété industrielle validés juridiquement et de bénéficier d’une notoriété acquise auprès d’une partie du marché visé », selon Paris Sud enchères. La vente aux enchères a commencé à 60 000 € avant d’être emportée à 550 000 € par Thierry Résibois, président du directoire de Parisot « Cela a un vrai sens pour le Groupe Parisot à terme…cette marque a une grande renommée, présente depuis plus de 30 ans chez les français… » La vente s’est faite par lots pour les marques Vogica, Les prêts à poser, Cucina, Cagivo, Cuisivosges et Vosges Cuisines, 100 % Déco, Cuisiland et sur les noms de domaines comme « Vogica.fr ou Vogica.com ».

Symbole de l’industrie dans l’Est de la France, l’enseigne Vogica, lancée en 1976 par Patrick Lasry et Nicole Weill et spécialisée dans la fabrication et la vente de mobilier de cuisines et salles de bain, a connu pendant 35 ans un succès remarquable dans ce secteur, notamment au travers d’un réseau de magasins Vogica dynamiques et innovants. Les évolutions rapides du secteur et des choix stratégiques inadaptés ont finalement conduit la société à une procédure collective fin 2010. Avec un chiffre d’affaires de l’ordre de 250 M€ et faute de repreneur, Vogica a dû cesser son activité. Ces difficultés n’effacent aucunement ces trente années de succès auprès des consommateurs. Emblématique de la cuisine à la française, connue et appréciée tant en France qu’à l’international, la marque Vogica va poursuivre sa route en devenant une des marques du Groupe Parisot.

Le Groupe Parisot, leader français des meubles à base de panneaux de particules de bois, qui conçoit et fabrique depuis 1936 des meubles de cuisine, chambres, séjour et salles de bain, se donne ainsi les moyens d’étoffer sa politique commerciale, notamment à l’international, en s’appuyant sur cette marque à forte notoriété.


A propos du Groupe Parisot
Fondé en 1936 par Jacques Parisot, le Groupe Parisot est le leader français du meuble à usage domestique en kit. Le groupe réalise près de 250 millions d’euros de chiffre d’affaires dont 12% à l’exportation, en Europe, Afrique et Amérique Latine, emploie 2 400 personnes dans le monde dont 1 400 en France sur 3 sites situés dans l’Est de la France. Depuis 2011, il est détenu à 51% par le groupe industriel français Windhurst Industries (4.300 personnes dans 35 pays, avec un chiffre d’affaires de près de 600 millions d’euros. En 2011, le Fonds Stratégique d’Investissement (FSI) est entré au capital de Windhurst Industries).

Par La Rédaction

Le magazine du pilote.

Articles qui peuvent aussi vous intéresser

×